Clôture du 11ème Festival de la chanson oranaise, quatre jeunes talents récompensés

vendredi 10 août 2018 à 16:08
Source de l'article : Www.aps.dz

La 11ème édition du Festival de la chanson oranaise a été clôturée, jeudi soir au Théâtre régional d’Oran « Abdelkader Alloula » (TRO), lors d’une cérémonie marquée notamment par la récompense de quatre jeunes talents lauréats du concours organisé dans le cadre de cet événement culturel.

Le jury présidé par le musicien Bey Bekkaï a décerné à cette occasion le 1er Prix au jeune Bilal El-Arbi pour sa brillante interprétation de la chanson « Mouhal t’farraqna lahoual » du regretté chantre du genre oranais Ahmed Wahby (1921-1993) auquel fut dédiée cette édition. Les 2ème et 3ème Prix sont revenus respectivement à Ourabah Yacine et Didi Mohamed Achraf, tandis que Djamel Essadek a reçu le Prix d’encouragement. Un public nombreux a assisté à cette soirée de clôture tenue en présence des autorités locales et qui a également vu les organisateurs rendre hommage à Cheikh Missoum Bensmir, grande figure du genre bédouin et du melhoun, âgé de 80 ans.

Une cérémonie haute en couleurs et en sonorités a régalé l’assistance qui a pris plaisir à découvrir ou à réécouter une sélection des plus beaux titres du patrimoine musical local. Plusieurs titres de feu Ahmed Wahby et Blaoui El-Houari (1926-2017), et d’autres composés spécialement en guise d’hommage posthume à ces chantres oranais, ont été interprétés par un plateau artistique de choix. Au grand bonheur de l’auditoire, de grandes vedettes se sont relayées sur scène, dont Houari Oulhaci, Hakima Boulenji, Houari Sabeur, Souad Bouali, Abdelkader Khaldi et Houari Benchenet, avec l’accompagnement harmonieux de l’orchestre dirigé par le maestro du violon Kouider Berkane.

Le directeur de la Culture, Kouider Bouziane, et la commissaire du festival, Khalida Benbali, se sont félicités de la réussite de cette édition qui a atteint les objectifs assignés, à savoir « la valorisation du patrimoine artistique et la promotion des jeunes talents« . Le coprésident du jury, le parolier Temmouh Abdellah a, quant à lui, relevé « une amélioration de la qualité des prestations livrées par les artistes au fil des éditions« , recommandant aux talents en herbe de « saisir toutes les opportunités à venir pour consolider leur formation« .

Le festival qui a été sponsorisé par l’Office national des droits d’auteur et des droits voisins (ONDA), s’était ouvert le 5 août dernier en présence de Smaïl Oulebsir, représentant du ministre de la Culture Azeddine Mihoubi, rappelle-t-on. M. Oulebsir avait mis l’accent sur « les efforts déployés par l’État pour soutenir l’activité culturelle à travers l’ensemble du pays, offrant ainsi l’opportunité à toutes les potentialités artistiques de s’exprimer et d’évoluer« .

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,752 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5