Classés au premier rang mondial : les Algériens consomment 49 millions de baguettes de pain chaque jour

mercredi 4 août 2010 à 23:43
Source de l'article :

Pain_Italien_396271983.jpgLe ministère a promis d’aplanir les aspérités et de régler la situation de 14 000 boulangers, avant la fin de l’année en cours. Et à leur tour, les boulangers ont promis une meilleure qualité du pain et le maintien des prix en l’état.

Le secrétaire-général de la Fédération algérienne des boulangers, Youcer Kelfat, à révélé dans une déclaration faite à Echorouk que la consommation de pain a nettement augmenté en Algérie, précisant que, d’après les statistiques du FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, en collaboration avec la Fédération mondiale des boulangers, les Algériens consomment 48 600 000 pains chaque jour, occupant de ce fait, le premier rang des consommateurs de pain dans le monde. Selon Kelfat, concernant la qualité du pain, « l’Algérie occupe la 4e place ».

Le rapport cité avait établi que les Algériens ont relevé leur consommation quotidienne de 20 millions à 49 millions de baguettes de pain, « parce qu’ils consomment le pain avec tous les aliments qu’ils prennent pendant la journée ».Selon Kelfat, Les meilleurs pains en qualité, sont ceux de la France, les Etats-Unis et les Philippines.

L’Algérie occupant une honorable 4e place. Toutefois, un point noir est venu obscurcir ce tableau, c’est que beaucoup de boulangers trichent sur la quantité, et au lieu de faire une pâte avec 250 grammes pour chaque baguette de pain, certains contrefacteurs n’en mettent que 180 grammes, consacrant la formule tant et tant de fois entendue, qu’il y a « tromperie sur la marchandise ».

Ces chiffres ont été dévoilés après la réunion que la Fédération a eue avec le ministère du Commerce, et à l’issue de laquelle il a été décidé d’améliorer la qualité du pain durant le mois du ramadan, tout en gardant intact les prix.

La réunion Fédération-ministère est intervenue après les divergences de vues des uns et des autres, et les menaces brandies par les boulangers d’augmenter le prix du pain, au vu des problèmes posés, avec notamment une augmentation sensible des prix de la farine, des améliorants, de la levure et de l’électricité, donc autant de motifs financiers sérieux pour augmenter le prix du pain.

Le ministère a promis d’aplanir les problèmes posés et de régler la situation de 14 000 boulangers, avant la fin de l’année en cours. Et à leur tour, les boulangers ont promis une meilleure qualité du pain et le maintien des prix en l’état.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
9 queries in 0,087 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5