Classé 130e sur 195 le système de santé algérien à la traîne

vendredi 26 mai 2017 à 0:05
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Sur le podium trône un petit pays, Andorre, minuscule bout de géographie situé entre la France et l’Espagne, de 185.000 habitants seulement.

Le classement a été publié, jeudi 18 mai 2017 par la prestigieuse revue médicale britannique The Lancet. L’Algérie caracole à la 130ème place au classement des systèmes de santé de 195 pays. L’étude menée par d’éminents chercheurs dirigés par le professeur américain Christopher Murray de l’Institut américain des mesures et évaluations de la santé (Ihme) met en évidence beaucoup de vérités qui se cachent derrière des faux-semblants.
Selon le rapport publié dans la revue, la qualité du système de santé est évaluée selon plusieurs indicateurs dont essentiellement le taux de mortalité de 32 maladies pour lesquelles la rapidité de l’accès au traitement peut améliorer le pronostic de survie. L’étude cite des maladies telles que le cancer du sein, la leucémie, la tuberculose. Au vu de ce système d’évaluation, un barème de 0 à 100 points a été établi couvrant les années 1990 jusqu’à 2015. L’étude montre également que la progression est positive à travers le monde, mais elle n’omet pas de pointer du doigt l’écart qui se creuse entre les pays situés dans les premières positions et ceux du bas du tableau.
L’Algérie arrive donc à la 130ème place dans un classement dominé par les pays d’Europe de l’Ouest. Sur le podium trône un petit pays, Andorre, minuscule bout de géographie, situé entre la France et l’Espagne, de 185.000 habitants seulement. Le classement remet ainsi une autre idée reçue à sa place quand au lien entre développement économique et qualité des soins. Ainsi, ce ne sont pas les pays qui dominent l’économie mondiale qui sont meilleurs. La France arrive à la 15ème place alors que l’Allemagne à la 20ème et l’Angleterre à la 30ème place. Les Etats-Unis arrivent à la 35ème place démentant preuve à l’appui que ce n’est pas l’argent qui améliore le système de santé. Dans ce pays, le gouvernement dépense 9000 dollars par habitant sans pour autant améliorer la qualité. Le pays de l’Oncle Sam souffre de l’inégalité dans l’accès aux soins de ses citoyens. La France, elle, selon l’étude possède un bon système de santé grâce à l’égalité de ses citoyens dans l’accès aux soins même pour les thérapies les plus innovantes, mais ils souffrent au chapitre des maladies nosocomiales et les effets secondaires des médicaments.
Pour revenir à l’Algérie, notons qu’au plan africain, c’est la Tunisie qui arrive en première position avec une 89ème place mondiale suivie, paradoxalement, par la Libye à la 90ème place et l’Egypte à la 108ème, la Namibie à la 118ème et le Gabon à la 119ème.
L’Algérie traîne aussi parmi les pays arabes. Notre système de santé est loin d’égaler celui des pays du Golfe. Au classement, des pays comme le Qatar arrivent parmi les meilleurs au monde avec une 20ème place et le Koweït à la 32ème, le Liban à la 37ème et l’Arabie saoudite à la 40ème place.
Enfin, même si le rapport ne le cite pas, on ne doit pas oublier que l’Algérie qui traîne parmi les derniers en matière de soins est l’un des plus grands exportateurs-livreurs de médecins et de scientifiques. Il ne serait pas étonnant que des Algériens soient derrière les meilleurs classements de beaucoup de pays. Aussi mal que cela peut faire, il est une évidence que l’Algérie forme gratuitement ses enfants avant de les laisser partir, souvent contraints pour une grande partie mais aussi par ingratitude pour une autre

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
11 queries in 0,080 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5