Chlef: Un mieux pour la pomme de terre et les semences

mercredi 13 mars 2019 à 10:01
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

Abbad Miloud

Chlef: Un mieux pour la pomme de terre et les semences

  Sur les 8.725 ha consacrés aux cultures maraîchères, la pomme de terre occupe une superficie de 4.045 ha représentant un taux de 46,36% de la superficie globale. Elle est considérée comme une culture de base après les céréales, compte tenu des traditions de consommation.

La pomme de terre fait partie des grandes cultures stratégiques qui bénéficient toujours d’un soutien. Au niveau de la wilaya de Chlef, sa production est devenue un axe prioritaire de la politique entrant dans le programme de développement agricole. La superficie réservée à cette culture qui était de 4.326 ha pour la campagne 2015/2016 est passée à 4.342 ha pour celle de 2016/2017. Une quantité de 1.311.730 quintaux a été produite durant la campagne 2015/2016.

Cette production a connu une progression comparativement aux campagnes précédentes, une quantité de 821.700 quintaux a été produite durant la campagne 2006/2007 et 1.097.400 quintaux pour celle de 2007/2008.

Cette augmentation est due à plusieurs facteurs parmi lesquels les plus importants : la mobilisation et l’utilisation rationnelle de l’eau par les moyens qui favorisent son économie, l’application correcte des itinéraires techniques et leur maîtrise par les producteurs de la pomme de terre et également le choix des variétés.

Pour les semences qui comportent quatre classes (SE, E, A et B), elles connaissent une évolution aussi bien pour la superficie qui leur est réservée que la production. Pour les quatre dernières campagnes, à savoir 2014/2015, 2015/2016, 2016/2017 et 2017/2018, la superficie qui leur a été réservée était respectivement de 1.392 ha, 1.725 ha, 2.075 ha et 2.104 ha. La production a évolué respectivement comme suit : 251.984 quintaux, 329.857 q, 435.725 q et 456.390 q. L’on fait état également des dispositifs d’encouragement pour la production de semences. Il s’agit d’une prime de stockage sous froid évaluée à 0,75 DA/kg/mois et d’une autre pour la production de semences qui varie selon la classe : SE (15 DA/kg/mois), E (12 DA/kg/mois), A (6 DA/kg/mois et B (5 DA/kg/mois). Pour la pomme de terre de consommation, la prime de stockage sous froid est de 1,80 DA/kg/mois, en plus d’autres soutiens pour les engrais et les équipements d’irrigation.

Aujourd’hui, la wilaya de Chlef couvre à 100% ses besoins en approvisionnant quelque 40 marchés locaux répartis à travers son territoire et « exporte » vers certaines wilayas avoisinantes. En matière de production de semence qui était nulle durant la campagne 1999/2000, elle a atteint 456.390 quintaux durant celle de 2017/2018. La wilaya « exporte » même vers les nouvelles aires de production de la pomme de terre à travers le territoire national notamment le Sud et les Hauts Plateaux.

L’évolution du programme à travers les statistiques citées auparavant montre une évolution qui va se poursuivre à moyen terme afin de réduire les importations de semences, ce qui entraînera un gain considérable en devises.

Le directeur des services agricoles de la wilaya invite les producteurs de la pomme de terre et ceux des semences à se rapprocher des services de la DSA pour toute information et/ou éclaircissements concernant les dispositifs d’encouragement, l’accompagnement, etc.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,310 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5