Chérif Mellal (président de la JS Kabylie) évoque la nouvelle saison : «Nous allons recruter cinq nouveaux joueurs»

mercredi 22 mai 2019 à 11:22
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Alors que la saison n’est pas encore terminée, le président de la JS Kabylie, Chérif Mellal, a évoqué les préparatifs pour la prochaine saison sportive. Invité sur le plateau de la TV 4 en langue amazighe, le boss des Canaris explique qu’il ne fera pas de folie dans l’opération de recrutement en affirmant que la JSK n’engagera pas plus de cinq nouveaux.

«Nous allons entamer bientôt l’opération recrutement. On attend juste que la saison se termine pour pouvoir entamer les négociations. Nous allons recruter cinq joueurs pour renforcer notre effectif», a-t-il déclaré en expliquant qu’il renforcera l’équipe selon les besoins. «Nous allons cibler des joueurs de qualité. On ne fera plus du bricolage. Les éléments qui seront engagés apporteront un grand plus, notamment en Ligue des champions que nous souhaitons jouer à fond», a souligné Mellal qui affirme qu’il n’empêchera aucun joueur qui exprimera le désir de partir, y compris Chetti et Fiston. «On ne va pas s’opposer au départ des joueurs y compris Chetti et Fiston. Mais on ne les bradera pas. S’ils ont des offres intéressantes, on ne les bloquera pas», telle est la condition du président de club kabyle.

Pour ce qui est de la barre technique, le technicien français, Franck Dumas devrait être reconduit pour une nouvelle saison. «Je vais bientôt me réunir avec le président afin d’essayer d’améliorer l’équipe en réalisant un bon recrutement mais aussi parler des objectifs. Si je suis en train de penser à la saison prochaine, cela veut dire que je suis bien parti pour rester», a déclaré Dumas à l’issue de la rencontre face à l’USMA. Pour rappel, la JSK a perdu cette saison au moins quatre éléments de valeur à savoir Benaldjia, parti pour le MC Alger, Boukhenchouche parti lui pour le MO Béjaïa, Benyoucef et Oukaci, exclus de l’équipe pour avoir été appréhendés par les services de sécurité pour détention de produits stupéfiants. D’ailleurs, Lyès Benyoucef a écopé d’une suspension de quatre années pour dopage.

Ah. A.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
62 queries in 0,227 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5