Cherif Mellal, ex-président de la JSK, condamné à 18 mois de prison ferme

Cherif Mellal, ex-président de la JSK, condamné à 18 mois de prison ferme

L’ancien président de la JS Kabylie, Cherif Mellal, a fait l’objet d’une nouvelle accusation, celle de porter atteinte à l’unité nationale. Il a été condamné à 18 mois de prison ferme.

Accusé de porter atteinte à l’intégrité du territoire national, Cherfi Mellal est en détention à la prison d’El-Harrach depuis le 19 janvier 2023. Le procès sur cette affaire s’est ouvert la semaine passée au tribunal de Sidi M’hamed. La juge a essentiellement interrogé l’accusé sur sa relation avec le MAK (mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie), classée organisation terroriste en Algérie en mai 2021.

Le procureur a requis 5 ans de prison ferme. Mais c’est aujourd’hui que le verdict est tombé. En effet, l’ancien président de la JSK a été condamné de 18 mois de prison ferme.

Juste après le verdict, la famille Mellal a publié un message sur la page facebook officielle de Cherif Mellal.

“C’est empreint d’une émotion déchirante que nous avons pris connaissance du verdict contre Chérif Mellal dans l’affaire d’atteintes à l’unité nationale. 18 mois de prison ferme ! Chérif Mellal a toujours été un fervent défenseur des valeurs transmises de génération en génération par notre famille. Il a inlassablement chéri son pays, sa région et son identité. Aujourd’hui, ce verdict nous plonge dans une tristesse profonde et une incompréhension totale. Ses avocats feront bien évidemment appel de cette décision. Nous tenons à remercier ses amis, proches et partisans pour leur soutien et solidarité. Liberté pour Chérif Mellal”.