Cheikh Chems-eddine fustige l’emprunt obligataire et le ministre de la culture (vidéo)

Cheikh Chems-eddine fustige l’emprunt obligataire et le ministre de la culture (vidéo)

L’icône de la télévision Ennahar TV, Cheikh Chems-eddine Bouroubi qui intervient régulièrement sur la chaine éponyme, a appelé les algériens à ne pas participer à l’emprunt obligataire,  lancé par le gouvernement, en vue de récupérer une bonne partie de l’argent des algériens contre des intérêts s’élevant à 5% voire plus.

Le Cheikh a indiqué qu’il aurait été d’accord avec cette demande du gouvernement si le pays était en faillite et dans ce cas dit-il « On donnera notre argent sans aucune contre-partie, comme on l’avait fait en 1963″.

Mihoubi offre 300.000 dollars…pour un texte

Mais souligne t-il, ramener la chanteuse Magda Roumi, qui a été accueilli au pied de l’avion par le ministre de la culture Azzedine Mihoubi et lui donner un cachet de 300.000 dollars est totalement insupportable pour la star médiatique d’Ennahar TV.

En effet, selon certaines indiscrétions, le ministre Mihoubi a accueilli effectivement au pied de la passerelle Magda Roumi, « non pas parce qu’elle a accepté de venir lui sauver la face en raison des piètres résultats de la manifestation « Constantine, capitale de la culture arabe 2015″, mais parce qu’elle lui a interprété un de ses textes. Autrement dit c’est le budget de l’Etat qui est au service de l’égo du ministre ».

Et c’est pourquoi Cheikh Chems-eddine s’est insurgé contre cet accueil de la chanteuse par le ministre à la tête d’une forte délégation et contre le mirobolant cachet de Magda Roumi.

Cheikh Chemssedine s’est dit choqué par cette somme faramineuse et rétorquant que l’on ne va pas prêter notre argent pour qu’il soit dilapidé.  Il a ensuite jugé que cette pratique, l’emprunt obligataire avec des intérêts, est contraire aux préceptes de l’Islam et constitue un grand péché.

Send this to a friend