Ce que se sont dits Djerad et son homologue chinois lors de leur appel téléphonique

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a eu, ce mardi, un entretien téléphonique avec son homologue chinois, Li Keqiang.

Selon un communiqué des services du Premier ministre relayé par l’agence officielle, les deux parties « ont tenu à saluer la qualité des relations historiques qui unissent les deux pays, des relations marquées par une amitié profonde entre les deux peuples et un esprit de solidarité sincère à chaque fois renouvelé, au gré des événements et des circonstances, comme c’est présentement le cas de la conjoncture mondiale dominée par la pandémie du coronavirus (Covid-19). »

De son coté, le Premier ministre chinois « a fait état d’une aide d’urgence de son gouvernement consistant, essentiellement, dans des équipements et matériels de protection et de prévention sanitaires ainsi que dans la mise à la disposition des autorités algériennes d’une équipe d’experts spécialisés dans la gestion des crises sanitaires ».

Le premier ministre chinois a confirmé également « la disponibilité » de son pays à contribuer à la réalisation d’infrastructures sanitaires spécialisées dans le cadre de la mise en œuvre, par le gouvernement algérien, de son programme relatif au développement de la santé publique.

Tout en exprimant à son interlocuteur les « félicitations » de l’Algérie pour les résultats obtenus par la Chine dans la lutte contre la pandémie, mais aussi pour les « efforts importants » consentis en matière d’aides apportées à un grand nombre de pays et d’organisations internationales, le Premier ministre « a réitéré les remerciements de l’Algérie pour l’assistance chinoise destinée aux Algériens ».

« L’occasion pour lui d’appeler au renforcement de la coopération et des échanges d’informations entre les autorités sanitaires des deux pays et, par ailleurs, de solliciter l’appui des autorités chinoises compétentes dans la facilitation des procédures liées aux opérations d’acquisition et de livraison, auprès des entreprises chinoises et dans un cadre strictement commercial, des différents types de matériels nécessaires à la lutte contre la pandémie et pour lesquelles des commandes ont déjà été effectuées », ajoute la même source.

Abordant les perspectives de développement des relations bilatérales, M. Djerad « a réaffirmé à son homologue l’engagement de l’Algérie pour la poursuite de leur approfondissement en soulignant la convergence de vues sur les principales questions régionales et internationales ».

Rédaction d’Algerie360