CoronaVirus en Algérie : Nombre de cas 367 et 25 décès

Ce qu’a dit Tebboune sur la gréve des PNC d’Air Algérie

Le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune a évoqué, lors de sa rencontre avec les médias nationaux hier mercredi, la gréve de personnel navigant commercial (PNC) de la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, qui dure depuis 4 jours.

En allusion à la grève des PNC d’Air Algérie, le chef de l’Etat a critiqué « ceux qui déclenchent des grèves par SMS une demie heure à l’avance », rappelant que la loi exige un préavis et la précision des motifs afin de favoriser l’ouverture de négociations pour trouver des solutions.

« Le timing de ces grèves n’est pas innocent. J’ai 50 ans d’expérience dans la gestion et on ne peut pas me convaincre du contraire », a ajouté M. Tebboune.

« Celui qui veut régler les, doit prendre l’initiative de trouver les solutions définitives. La grève anarchique est interdite dans certaines infrastructures publiques », a-t-il lancé, soulignant que « la grève doit être annoncée au préalable pour permettre aux compagnies aériennes ou aux aéroports de prendre leurs précautions comme informer les voyageurs ».

Pour rappel, les (PNC) d’Air Algérie ont lancé un appel, hier, à Abdelmadjid Tebboune lui demandant d’intervenir pour mettre fin au bras de fer qui les opposent à la compagnie aérienne.