Ce pays européen facilite l’immigration pour les travailleurs des pays tiers

Ce pays européen facilite l’immigration pour les travailleurs des pays tiers

Confrontée depuis de très nombreuses années au vieillissement de sa population, l’Allemagne se retrouve aujourd’hui face à un problème de recrutement au niveau de ses entreprises, activant dans plusieurs secteurs d’activité.

Comme plusieurs pays, confrontés à la pénurie de main d’œuvre, le gouvernement allemand a décidé de faire appel à l’immigration pour réduire ce besoin de main d’œuvre qui freine le fonctionnement de ses entreprises. Et ce, en révisant sa loi d’immigration.

Immigration : l’Allemagne suit le modèle canadien

Le gouvernement allemand a voté, le vendredi dernier, pour un nouveau système d’immigration qui suit le modèle canadien. En effet, cette nouvelle loi est basée sur un système à points qui réduits les obstacles pour les travailleurs immigrés.

En effet, pour les travailleurs qualifiés issus des pays non membres de l’union européenne, il devrait désormais être plus facile de s’insérer dans le marché du travail de la première économie en Europe, mais aussi de faire venir leurs familles.

Ce nouveau système d’immigration, adopté par l’Allemagne, comprend, par ailleurs, un certain nombre de critères à satisfaire. Dont : la connaissance de la langue allemande, l’expérience professionnelle, les liens avec le pays et l’âge du candidat.

Immigration Allemagne

L’Allemagne facilite l’immigration pour les travailleurs des pays non membres de l’UE

L’Allemagne vote pour un système à point et facilite l’immigration pour les travailleurs hors UE

En adoptant cette nouvelle loi, l’Allemagne fait un pas en avant qui permet de réduire les obstacles pour les travailleurs étrangers qui souhaitent immigrer dans le pays et faire venir leurs familles. En effet, cette nouvelle loi comprend également des facilitations des procédures de regroupement familial.

Plusieurs partis se sont opposés à cette révision en critiquant notamment la possibilité du candidat à l’immigration de faire venir sa famille dans le pays. Pour rappel, en 2022, l’Allemagne a enregistré un besoin de deux millions de postes d’emploi sans travailleurs. Plusieurs secteurs d’activité ont été donc impactés par cette pénurie de main d’œuvre. Dont, le secteur de la santé, les soins aux personnes âgées, les technologies de l’information et de l’environnement. Mais aussi le secteur de la restauration et de l’hôtellerie.


| À LIRE AUSSI :

>> Travailleurs qualifiés algériens : l’Allemagne ouvre la voie officiellement à l’immigration

>> Immigration Allemagne : assouplissement des conditions d’accès à la carte bleue européenne