Canada : un jeune Algérien candidat aux élections Québec 2022

Canada : un jeune Algérien candidat aux élections Québec 2022

Le Québec renouvèlera, ses 125 siège de son assemblée nationale. Et ce, grâce aux élections prévues pour aujourd’hui, le 3 octobre. C’est dans ce contexte que le parti québécois a choisi un jeune Algérien de 19 ans pour le représenter dans ces élections provinciales.

En effet, arrivé à l’âge de 6 ans au Québec, Yastene Adda, un Algérien originaire de la Kabylie, est un étudiant en sciences humaines au CÉGEP. Aujourd’hui, le voilà candidat pour le parti indépendantiste fondé par René Levesque pour le représenter dans la circonscription montréalaise d’Anjou-Louis-Riel.

Un jeune Algérien candidat aux élections Québec 2022

Malgré son jeune âge, Yastene Adda dispose d’une certaine expérience dans le domaine de militantisme. Notamment, dans les syndicats étudiants et partisans. “Je suis quelqu’un qui est impliqué dans plusieurs domaines, depuis longtemps” a-t-il fait savoir dans un entretien accordé à Radio Canada.

En effet, à l’âge de 17 ans, Yastene était déjà président de la section de la Pointe-de-l’île du bloc québecois. Qui est un parti indépendantiste fédéral. Par ailleurs, il a été, auparavant, le jeune directeur des communications pour le député Sylvain Gaudreault.

Poussé par le désir du changement, Yastene Adda explique, à la même source, que ses dossiers prioritaires sont l’immigration et l’intégration. En effet, il fait savoir que ces deux axes représentent les enjeux qui l’ont poussé à se lancer dans le domaine politique.

Ses dossiers prioritaires, l’immigration et l’intégration

Pour mener son combat, Yastene Adda, rappelle que les migrants sont accueillis par le Québec, également pour des raisons démographiques. Et non pas seulement, économiques. Pour lui, ces arrivants étrangers ne sont pas uniquement des travailleurs, mais aussi des citoyens.

Par ailleurs, ce jeune Algérien a fait part de l’un des enjeux qu’il veut apporter à l’assemblée nationale. Il s’agit de la lutte contre la discrimination sur le marché de travail au Québec, mais aussi de la reconnaissance des diplômes.

Dans un autre contexte, pour inciter les jeunes québecois à voter dans ces élections, Yastene considère que la meilleure manière de le faire est de se présenter en tant que jeune qui a de l’impact dans ces élections.