« Bouteflika considère les algériens comme un peuple médiocre » (Alilat)

A l’occasion de la sortie de son nouveau livre intitulé «Bouteflika, l’histoire secrète », le journaliste algérien, Farid Alilat est revenu, sur le plateau de la chaîne TV France24 , sur le parcours politique du président déchu Abdelaziz Bouteflika.

« Bouteflika avait honte de parler de son père parce-que ce dernier était un informateur de la France au Maroc. Il a même obtenu la légion d’honneur », a révélé Farid Alilat.

Farid Alilat a révélé aussi que Bouteflika ne travaillait pas et il ne se rendait presque jamais au bureau. « Il était souvent à l’étranger. Il disparaissait des semaines sans donner aucun signe de vie », a-t-il dit.

« Bouteflika considère les algériens comme un peuple médiocre. une fois il a dit à un ministre que les algériens est un peuple sale », a ajouté le journaliste.

Le livre de Farid Alilat qui parle de la zone d’ombre de Bouteklika est disponible dans les librairies en France.