Bousteila inaugure des postes avancés à Souk-Ahras et Tébessa

Bousteila inaugure des postes avancés à Souk-Ahras et Tébessa

bousteila.jpgLe général-major, Ahmed Bousteila, s’est déplacé, hier, aux frontières est du pays où il s’est enquis du degré de préparation et de mobilisation des gendarmes et gardes-frontières (GGF) et procédé à l’inauguration de postes avancés sur la bande frontalière à Tébessa et Souk-Ahras. La mission concerne également l’élévation de la couverture sécuritaire et le renforcement de la sécurité le long du tracé frontalier.

Le général major s’est également enquis sur place de l’avancement des travaux de réalisation du centre d’instruction de la Gendarmerie nationale dans la wilaya de Tébessa, frontalière avec la Tunisie.

Le centre, dont la livraison est prévue pour l’année 2013, aura une capacité d’accueil de 1500 places pédagogiques. Il s’ajoutera à une série d’écoles et centres répartis sur le nord, le sud, l’est et l’ouest du pays, et recevra les jeunes de Tébessa, désireux de rejoindre les rangs de la Gendarmerie nationale.

Hier, aussi, le patron de la Gendarmerie nationale a inauguré un poste avancé des gardes-frontières sur le tracé frontalier dans la commune de Bekaria.

Ce poste avancé, entré en vigueur, participera à la sécurisation du tracé frontalier et à la lutte contre la contrebande et toutes formes de criminalité transfrontalière, annonce le commandement de la Gendarmerie nationale. Un autre poste avancé a été inauguré par le général-major sur la bande frontalière dans la commune de El Kouif, qui a pour mission la défense des frontières et accomplira la mission de police des frontières.

Dans la commune de Laouinat, il s’est enquis des travaux de réalisation du siège de la 5e circonscription régionale des gardes-frontières, dont la livraison est attendue pour l’ année 2013, ajoute le commandement de la Gendarmerie nationale.

Le général-major s’est également rendu à la wilaya de Souk Ahras, frontalière avec la Tunisie, hier, où il s’est enquis du déroulement des cours pour la formation de sous-officiers à l’école de Medaourouche, d’une capacité d’accueil  dépassant les 1800 places pédagogiques. Ahmed Bousteila a, d’ autre part, inauguré, dans la même wilaya, un poste avancé des gardes-frontières à Aïn Bouthabet.

Le commandement de la Gendarmerie nationale note, dans un communiqué rendu public hier, que «les unités opérationnelles et les postes avancés des gardes-frontières dans les wilayas de Tébessa et de Souk Ahras s’ajoutent à un plan opérationnel spécial pour la sécurisation des frontières, participant au renforcement des gardes-frontières dans la protection des frontières et la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes».

«Le renforcement en effectifs et en moyens humains, et l’inauguration de nouveaux postes avancés ont pour but de garantir une gestion efficace et coordonnée des frontières nationales terrestres», est-il ajouté dans le communiqué.

M. A.