Boumerdès, quatre gendarmes et une fille blessés dans un attentat à la bombe à Baghlia

Boumerdès, quatre gendarmes et une fille blessés dans un attentat à la bombe à Baghlia

exploifs.jpgQuatre gendarmes et une fille ont été blessés hier vers 13h suite à l’explosion d’une bombe artisanale à la sortie de la ville de Baghlia, à 55 km à l’est de Boumerdès, a-t-on appris de source sécuritaire locale. Les quatre gendarmes ont été évacués à la polyclinique de la ville alors que la jeune fille, âgée de 23 ans, a été transférée vers l’hôpital de Tizi Ouzou, ajoute notre source. L’engin mortel était enfoui à bord de la RN25, à quelques mètres du CEM de la sortie nord du chef-lieu.

Il est à noter que plusieurs attentats ont été perpétrés sur le même axe routier durant les années précédentes. Le dernier en date remonte au mois de mars 2012 et a été perpétré à Dellys contre une patrouille de la gendarmerie qui escortait un fourgon de détenus. L’attentat intervient après une accalmie qui a duré plusieurs mois. Le dernier attentat dans la région remonte au mois de mai dernier et a eu lieu sur les hauteurs de Keddara, au sud de Boumerdès.

Cet attentat a coûté la vie à trois agents de sécurité d’une carrière d’agrégats. Les auteurs de l’attaque ont été abattus quelques jours après. Mardi dernier, trois éléments de l’ex-GSPC ont été mis hors d’état de nuire sur les hauteurs de la même localité. Les islamistes armés avaient été abattus alors qu’ils tentaient de commettre une attaque contre un campement de l’armée.

M. Aït Ali