Boumerdès : Protestation des habitants du site des chalets de Corso devant le siège de la wilaya

mercredi 12 juin 2019 à 9:35
Source de l'article : Reporters.dz

KACI K.

Les habitants du site des chalets de Corso, à l’ouest de Boumerdès, ont protesté avant-hier devant le siège de la wilaya de Boumerdès pour réclamer leur relogement. Ils étaient des dizaines à se rassembler devant le siège de la wilaya en signe de protestation contre la précarité dans laquelle ils vivotent à cause de la dégradation avancée des chalets.

« La vie dans les chalets est de plus en plus insupportable, notamment pour nos enfants dont certains sont atteints de maladie », se plaignent les manifestants. Ils revendiquent l’urgence de leur relogement dans des logements neufs à l’instar des habitants des autres sites. «Nous avons à maintes reprises réclamé notre relogement, mais en vain», nous dira un manifestant. «On nous a promis des logements avant la fin de l’année, mais pour le moment, on n’a rien vu venir», ajoute un autre manifestant qui pointe du doigt la lenteur dans la réalisation de logements destinés aux habitants des chalets dans le commune. « Nous exigeons notre relogement dans les meilleurs délais comme les autres habitants des autres sites », réclament-ils. En appelant le wali à répondre favorablement à leur principale doléance afin de mettre fin à leur calvaire qui dure depuis plus de 13 années dans ces taudis.

Le correspondant du quotidien Echourouk malmené par la police
Ali Laâlani, journaliste correspondant du quotidien Echourouk, a été malmené par des policiers l’empêchant d’effectuer son travail relatif à la couverture de la protestation des habitants du site des chalets de Corso devant le siège de la wilaya. « J’ai été violemment bousculé par des policiers qui m’ont retiré ma caméra et m’ont conduit de force dans le bureau de police situé à l’entrée de la wilaya », a-t-il déclaré, et ce, malgré la présentation de « mon accréditation et de l’ordre de mission ». Ajoutant que l’officier lui a déclaré qu’il ne reconnaît ni l’accréditation et encore moins son ordre de mission, et l’a accusé d’incitation des manifestants. Il est à souligner que ce n’est pas la première fois que des journalistes sont malmenés par des policiers dans la wilaya.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,312 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5