Bougherra: »Les Verts peuvent surprendre en Afrique du Sud »

Bougherra: »Les Verts peuvent surprendre en Afrique du Sud »

Bougherra.JPGLe capitaine de la sélection algérienne, Madjid Bougherra, absent lors de la prochaine coupe d’Afrique des nations de football (CAN-2013), s’est dit lundi confiant quant aux capacités de ses coéquipiers de « surprendre » lors du rendez-vous continental prévu en Afrique du Sud, mettant en garde néanmoins contre toute « réaction hostile » à l’encontre des Verts en cas d’échec.

« En dépit de la difficulté de la tâche qui attend la sélection algérienne, vu le groupe difficile dans lequel elle est tombée, j’estime qu’elle peut réussir le pari, d’autant que dans ce genre de compétition, l’effet de surprise n’est pas à écarter », a indiqué Bougherra au cours d’un point de presse animé au siège de l’APS à Alger.

« Prenez l’exemple de la Zambie. Personne ne donnait cher de sa peau lors de la précédente édition (CAN-2012 au Gabon et en Guinée Equatoriale, ndlr), cela ne l’a pas empêchée toutefois de s’illustrer en s’offrant le trophée », a-t-il rappelé.

Les poulains de l’entraîneur bosnien, Vahid Halilhodzic, sont versés dans le groupe D composé également de la Côte d’Ivoire, la Tunisie et le Togo.

Absent des terrains depuis six mois après deux interventions chirurgicales au niveau des adducteurs, Bougherra n’a pas été retenu sur la liste des 23+1 convoqués pour le stage des Verts qui débutera le 2 janvier prochain en Afrique du Sud en vue de la compétition continentale.

« Je dois reconnaître que ma non-convocation pour la CAN est une décision logique. Je n’ai pas joué depuis six mois, et je ne peux prétendre à tenir le coup dans une compétition aussi élevée », a-t-il expliqué.

Malgré cela, Bougherra, qui a dévoilé son intention de se rendre en Afrique du Sud pour soutenir ses coéquipiers en cas de qualification au deuxième tour, a estimé que l’on pourrait compter sur le groupe en place. « Le groupe dont on disposait en 2009 avait des caractéristiques bien précises, notamment sur le plan mental.

On avait des guerriers qui étaient prêts à mourir sur le terrain pour les couleurs nationales. Le nouveau groupe, outre ses qualités morales, est bien meilleur sur le plan technique. Il est vif et renferme plein de talents », a-t-il commenté.

Impressionné par cette nouvelle génération qui forme l’équipe nationale, bien qu’elle pêche par son manque d’expérience, l’actuel joueur de Lekhwiya (Div 1, Qatar), a appelé à la protéger. « Ce que je redoute, c’est une éventuelle réaction négative à l’égard de notre équipe si, par malheur, elle n’obtient pas de bons résultats en Afrique du Sud.

Ce serait vraiment préjudiciable pour nous, à quelques mois de la reprise des éliminatoires de la coupe du monde 2014. On a un match à livrer contre le Bénin en mars prochain, qu’il faudra le préparer dans de bonnes conditions psychologiques », a-t-il averti.