Bordj Menaiel: Enquête sur un détournement de 50 milliards

dimanche 18 mars 2018 à 15:47
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Les magistrats du tribunal de Bordj-Menaïel, dans le centre de la wilaya de Boumerdès, ont entre les mains une immense affaire de mauvaise gestion et de détournement de biens publics. Une source fait état d’une affaire de 50 milliards de centimes. Et ce n’est pas tout. D’autres révélations sont attendues, assure notre source.

Un ex-receveur intercommunal est le principal accusé dans ce dossier. Jeudi, le magistrat enquêteur a entendu 5 présidents des APC de Réghaïa et de Heuraoua (est d’Alger) qui ont eu à gérer ces municipalités entre 2006 et 2012. D’autres fonctionnaires ont été également entendus.

Pour rappel, le wali d’Alger a saisi la Brigade économique de la Sûreté de la wilaya d’Alger pour déposer une plainte. Les éléments de cette brigade ont enquêté sous le contrôle des magistrats du tribunal de Rouiba (est d’Alger) pour aboutir à un premier résultat. Le juge d’instruction a repris le relais pour l’enquête judiciaire.

Pourquoi le choix du tribunal de Bordj-Menaïel ? Les communes de Réghaïa et Heuraoua sont rattachées administrativement à Alger mais font partie de la sous-circonscription judiciaire de Rouiba laquelle fait partie de la cour de Boumerdès. De plus, les élus locaux ne peuvent pas être jugés dans leur circonscription judiciaire qui est Rouiba. D’où le transfert du dossier au tribunal de Bordj-Menaïel.

En tout cas, beaucoup de révélations sont attendues et auront des répercussions au sein de l’exécutif de la wilaya d’Alger.

Abachi.L

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,243 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5