Blida: Les cortèges nuptiaux, un autre danger

lundi 16 juillet 2018 à 11:28
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

Par Tahar Mansour.

Blida: Les cortèges nuptiaux, un autre danger

Malgré les appels divers lancés par les citoyens à travers les réseaux sociaux, malgré les rappels des imams, malgré les divers accidents parfois mortels, les cortèges nuptiaux continuent d’être une menace à l’ordre public et de constituer une menace mortelle pour les piétons, les automobilistes et même les gens chez eux. En effet, de jeunes écervelés, sous le prétexte de manifester leur joie lors du mariage d’un parent ou d’un ami, roulent à des vitesses effarantes en plein centre-ville, slaloment entre les voitures, opèrent des dépassements dangereux, se rabattent brusquement devant d’autres voitures et, souvent, le drame arrive. Nous nous étonnions que des gens puissent conduire leurs voitures de cette manière jusqu’à ce que nous apprenions que, dans la majorité des cas, ce sont des voitures de location. En effet, pour 3000 DA, le jeune loue une voiture récente et se permet toutes sortes de manœuvres tout aussi dangereuses les unes que les autres, usant les pneus et mettant à rude épreuve aussi bien la mécanique que la tôle de la voiture. Outre cette conduite très dangereuse, il y a les feux d’artifice, plus connus sous l’appellation de ‘boq’ par les Algériens et qui sont utilisés là aussi de manière très dangereuse. En effet, ce sont des adolescents qui tiennent ces tubes d’où sortent à intervalles réguliers des feux d’artifice en produisant de grandes explosions avant de monter haut dans le ciel, ceci au milieu de bâtiments et de convives.

Les accidents sont légion mais rarement déclarés et les incendies sont vite arrivés quand la véritable petite bombe pénètre par la fenêtre d’un appartement et y met le feu. Pourtant tous ces produits pyrotechniques sont interdits d’entrée en Algérie mais nous pouvons les trouver partout à des prix très élevés compris entre 5 000 et 50 000 DA la pièce. Imaginez quelqu’un prenant une liasse de billets de banque de 5 millions de centimes et y mettre le feu !! C’est exactement ce qui arrive avec, en plus, le bruit et le risque. Les services de sécurité devraient interdire ces pratiques qui nuisent à la quiétude des habitants et constituent un danger certain pour leur santé, en agissant à l’amont par l’interdiction véritable de commercialiser ce genre de produit et la poursuite pénalement de ceux qui passent outre la loi. Les jeunes qui conduisent dangereusement devraient aussi être lourdement pénalisés afin de préserver la vie des citoyens et éviter des accidents stupides qui mettent en danger la vie des gens.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,260 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5