Blida : Hammam Melouane change de look

Blida : Hammam Melouane change de look

Hammam Melouane.JPGLa commune montagneuse de Hammam Melouane, dans la wilaya de Blida, est fin prête pour accueillir cette année les nombreux visiteurs et curistes qui chaque été y affluent en grand nombre, qui pour une cure, qui pour profiter du cadre agréable et de la verdure qu’offre ce site.

Pour le président de l’APC, M. Ali Sahli, «la première préoccupation des élus locaux est d’offrir un visage des plus avenants aux places publiques, quartiers et cités du chef-lieu de la commune de Hammam Melouane, qui ont bénéficié dans leur ensemble d’opérations d’aménagement et d’embellissement».

Il a signalé dans ce contexte qu’un effort particulier a été accordé à l’aménagement et réalisation de parkings et commodités diverses destinées aux jeunes amateurs du camping, parallèlement à la délimitation d’espaces spéciaux destinés à la promotion de l’artisanat local.

Des actions consistant en l’installation de containeurs destinés aux ordures, notamment, sur les berges des cours d’eau, tout en veillant à la mise en place de panneaux signalétiques attirant l’attention sur l’impératif du «respect de l’hygiène», ont été entreprises en coordination avec l’association «Al Azrak» (Le Bleu) pour la protection de l’environnement, est-il souligné.

M Sahli a, par ailleurs, fait part du «recrutement attendu de jeunes qui seront chargés de la gestion de petites cabanes en roseaux installées sur les berges de l’oued au profit des familles et visiteurs, sachant que cette opération, à elle seule, contribuera à la création de près de 3.000 postes d’emploi saisonniers».

Dans le même sillage des préparatifs visant à garantir une bonne saison estivale à Hammam Melouane, cet édile a, également, fait part d’un projet d’extension du tronçon du CW 61 longeant l’entrée de la commune, en vue de décongestionner le trafic au niveau de cette zone, notamment durant les week-ends, où une moyenne de 5.000 visiteurs/ jour est attendue durant cet été.

Une enveloppe de 240 millions de DA est d’ores et déjà mobilisée pour ce projet, qui sera lancé dès le parachèvement du revêtement de l’évitement reliant Hammam Melouane à la localité de Chebli, car c’est la seule voie pour accéder à cette commune, a-t-il signalé. Le cachet rural spécifique de la région est, également, un autre atout que la commune tentera d’exploiter à la faveur de la tenue d’un premier salon national de l’artisanat et des métiers, programmé du 28 juin au 4 juillet prochains, selon M. Sahli.

Cette manifestation, à laquelle ont été conviées plusieurs wilayas du pays, constituera une grande opportunité pour la découverte de la richesse et diversité du patrimoine matériel représenté par les produits et métiers artisanaux de chaque région du pays, est-il escompté. La commune de Hammam Melouane a déjà une tradition dans la tenue de ce genre de salons, en ayant réussi l’année dernière l’organisation de la première édition du salon de l’artisanat et du livre, un événement qui lui a valu d’être sélectionnée pour abriter ce premier salon national de l’artisanat, cette année, est-il relevé.

«Ce genre de manifestations promotionnelles, à l’image du 7ème salon du miel, également, prévu cet été dans la même localité, sont d’un grand apport pour le développement et la promotion du tourisme thermal et de montagne, au regard du nombre des visiteurs considérable qu’elle attire», estime ce responsable.

Pour rappel, la commune de Hammam Melouane avait édité, récemment, un guide touristique faisant sa promotion en tant que région aux grandes potentialités touristiques.

L’histoire de Hammam Melouane est intimement liée à sa source thermale antique sise en pleine montagne et portant le même nom, selon la légende locale répandue à travers la Mitidja, qui fait porter le nom du marabout «Sidna Slimane» à la première tourelle du Hammam dont les eaux jaillissant à une température de plus de 40 degrés sont déversées dans un grand bassin.

Ces eaux chaudes jaillissant particulièrement de la source «El Baraka» s’écoulent à travers l’oued, pour se déverser au lieu-dit «Megtaa Lazreg», constituent la principale attraction des visiteurs de Hammam Melouane, en quête d’un remède pour leurs multiples maux, dont les maladies articulaires et les rhumatismes, les maladies nerveuses et les maladies du sang. Selon le directeur de cette station thermale, gérée par un particulier, «les eaux de Hammam Melouane font l’objet d’analyses hebdomadaires au niveau d’un laboratoire de Blida, pour garantir leurs bienfaits thérapeutiques».

Par ailleurs, les visiteurs de la région ne manquent pas d’aller au lieu-dit «Aouina Baraka», situé à quelques mètres du siège de commune, sur la route menant vers «Megtaa Lezreg», précisément à hauteur du pont qui sépare Hammam Melouane de «Megtaa Lazreg».

Pour optimiser l’exploitation des eaux bienfaitrices de ce site thermal, les autorités locales y ont introduit l’usage des pompes électriques, tout en ayant initié des travaux de confortation au profit de sa source, en plus de son éclairage.

Un projet d’hôtel relevant d’un particulier est, également, en réalisation au niveau du même site, qui est aussi destinataire de travaux de réhabilitation pour rehausser son attractivité, pour l’instant assurée par les nombreux restaurants longeant la route y menant, dont les bordures sont jonchées de produits d’artisanat (tapis, souvenirs, poteries) exposés à même le sol et captant, à eux seuls, tout l’intérêt des visiteurs en saison estivale.