Blanchiment d’argent sale au sein de plusieurs banques algériennes

Blanchiment d’argent sale au sein de plusieurs banques algériennes

banque d'algerie.jpgDes soupçons pèsent sur certains hauts placés dans les établissement bancaires. Les services de sécurité enquêtent effectivement sur plusieurs cadres de banques publiques et privées qui seraient complices d’opérations de fuite de capitaux et de blanchiment d’argent.

Ces cadres aident les barons des cercles mafieux à transférer illégalement leur argent sale à l’étranger. D’après le quotidien El Khabar, récemment, un cadre d’une banque publique située à Tipaza a blanchi une somme de 20 milliards de centimes de provenance douteuse. Cela s’est fait sur plusieurs tranches à l’instar de plusieurs autres opérations de blanchiment qui sont souvent l’œuvre de cadres proches qui travaillent dans ces banques. Ces derniers s’abstiennent souvent d’informer les services de sécurité en cas d’infraction.

E. W.