Blâmé par le gouvernement pour avoir loué le Hirak en Algérie, le patron des patrons marocains démissionne

lundi 14 octobre 2019 à 21:05
Source de l'article : Algerie360.com

Le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar, a démissionné hier dimanche de son poste après avoir été blâmé par le gouvernement marocain pour avoir loué le mouvement populaire (Hirak) en Algérie.

« Le gouvernement de Sa Majesté le Roi dénonce la démarche irresponsable, maladroite et irréfléchie de M. Salaheddine Mezouar, président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), qui a cru devoir commenter la situation interne en Algérie lors d’une conférence internationale tenue à Marrakech”, a ainsi réagi le ministère des Affaires étrangères marocain dans un communiqué.

Le ministère a précisé, dans le communisué, que la déclaration de Mezouar “a soulevé des questionnements au niveau de la classe politique et de l’opinion publique quant à son timing et ses véritables motivations”.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
77 queries in 0,322 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5