Bilan des activités de la police durant la saison estivale : 320 infractions, 1284 délits routiers, et 648 accidents de la circulation

Bilan des activités de la police durant la saison estivale : 320 infractions, 1284 délits routiers, et 648 accidents de la circulation

plos_567912843.jpgDans le cadre des missions du plan Azur au titre de l’année 2011, la DGSN a mis en place 55 postes de police de surveillance et de sécurité des plages relevant de la compétence territoriale de la Sûreté nationale.

L’effectif dégagé pour la mission de sécurisation de ces plages, autorisées à la baignade avoisine les 900 policiers, tous rompus aux techniques des interventions, secourisme, natation et la communication. Se greffe en appoint les autres forces des services de sûretés de wilayas dont le cycle de travail a été adapté en fonction des spécificités de l’affluence des estivants, la nature du site et sa fréquentation durant la nuit.

Le dispositif général de sécurisation de la saison estivale à travers le territoire national est de 80.000 policiers, dont 40.000 répartis sur les 14 wilayas côtières. Ils sont dotés d’équipements spécifiques, des motos de type «quades», moyens de liaisons adéquats, des jumelles à vision nocturne et diurne, pistolets électriques, détecteurs d’explosifs, escouades canines, mégaphones et d’autres moyens de lutte contre toutes formes de criminalité.

Le plan Azur comprend pareillement des missions de sécurité routière, de lutte contre la criminalité, surveillance des lieux et édifices publics, et d’encadrement des activités artistiques et sportives sachant que de nombreuses villes du pays ont été, cet été, le théâtre de plusieurs centaines de manifestations et d’événements festifs. S’ajoute aussi la lutte contre l’insécurité routière qui demeure une des priorités des services de police. A ce titre, la DGSN a mis en route du 03 au 27/07/2011, la caravane de sensibilisation et de proximité ayant sillonné les wilayas de Tipaza, Chlef, Mostaganem, Oran, Ain Témouchent, Tlemcen, Boumerdès et Alger. Au cours de ces déplacements, il a été multiplié des actions de sensibilisation et de proximité au profit des citoyens autour de thèmes relatifs à l’infraction routière, à l’exemple des cas de vitesse excessive, non-respect du feu rouge, l’alcool au volant, le port de la ceinture de sécurité, l’usage du téléphone portable lors de la conduite ainsi que la dispense de conseils relatifs aux fléaux sociaux tels que la toxicomanie.

En matière d’activités, et pour la période allant du 21/06/ au 31/07/2011, la DGSN a relevé 320 infractions dont 84 relatives aux atteintes aux personnes, 78 aux biens et 36 aux mœurs. Par ailleurs, dans le domaine de la sécurité routière, il a été enregistré 648 accidents de la circulation routière ayant causé 736 blessés et 26 décès.

En matière de prévention routière, pour la période considérée, il a été relevé 1284 délits routiers, 731 infractions de coordination, 2809 cas d’immobilisation, 635 mises en fourrière, 20414 amendes forfaitaires et 3272 retraits de permis de conduire, contre 2285 délits routiers, 1085 infractions de coordination, 5233 cas d’immobilisations, 2179 mises en fourrière, 39169 amendes forfaitaires et 8505 retraits de permis de conduire enregistrés durant la même période de l’année 2010.