Béni Amrane (Boumerdès) ,11 terroristes abattus dont 3 émirs

Béni Amrane (Boumerdès) ,11 terroristes abattus dont 3 émirs

3ed-armee-terroristes-algerie.jpgL’opération de ratissage, menée par les forces armées dans la wilaya de Boumerdès depuis le début de la semaine, a abouti à l’élimination, hier soir, de onze terroristes dont trois émirs qui sévissaient dans la région.

Cette offensive des services de sécurité intervient quelques jours après l’appel lancé par le ministère de la Défense aux citoyens pour signaler les agissements susceptibles de relever de l’activité terroriste.

Les forces armées de l’ANP ont abattu dans la soirée d’hier, au cours d’une opération menée sur les monts de Béni Khelifa, qui surplombent la petite ville de Béni Amrane, au sud-est de Boumerdès, onze terroristes d’AQMI, dont trois émirs, avons-nous appris de sources locales. Les trois émirs identifiés sont Doulache Abdelmalek, un artificier du groupe terroriste activant à Béni Amrane, Hadjeres Tarek un criminel relevant du groupe Djerah et Aït Messaouden Rafik, émir du groupe de Thénia. Un quatrième terroriste, Mazouh Ahmed, activant au sein du groupe Djerah, a été également identifié par les services de sécurité qui poursuivent l’opération d’identification des sept autres terroristes abattus. L’Armée nationale populaire qui mène une lutte sans merci aux groupes criminels d’Al-Qaîda a, en outre, détruit au moins dix casemates, dont trois situées à 300 mètres d’une cité résidentielle du village Cheurfa, alors que les sept autres caches étaient implantées tout près de Béni Khelifa. D’importantes quantités de produits alimentaires, des matelas et des produits utilisés dans la fabrication de bombes artisanales ont également été découverts par les militaires. De nombreuses autres caches utilisées par les terroristes pour se mettre à l’abri lors des opérations de ratissage de l’armée ont été découvertes et détruites par les militaires qui poursuivent leur opération sur les monts de Béni Khelifa. La région était un véritable quartier général des groupes armés activant dans la région sud-est de Boumerdès. Pour rappel, cette région connaît depuis quelques jours une recrudescence des activités terroristes à l’image de l’attentat à la bombe qui s’est produit dimanche dernier et qui a fait quatre morts et sept blessés au niveau de la sortie est de la commune des Issers dans la wilaya de Boumerdès.

R.Khazini