Bellaid :«J’ai un contrat FIFA, j’exige mes indemnités !»

Bellaid :«J’ai un contrat FIFA, j’exige mes indemnités !»

160310_bellaid.jpgC’est hier vers 13 h que Habib Bellaid a atterri à l’aéroport Houari Boumediene avec la ferme détermination de faire entendre ses droits. Libéré par la direction du club au même titre que les Ghazi, Besseghier, Kacem et Fabre, le Franco-Algérien n’a pas manqué d’émettre un avis lourd sur la question : «Je pense que c’est une belle erreur de libérer à tout-va. Les dirigeants se trompent car le Mouloudia ce n’est pas l’USMH. La pression du Mouloudia est unique. Et il faut être costaud pour y résister. Avec tout le respect que je dois à El Harrach, la pression du Mouloudia n’a pas d’équivalent. Je suis bien placé pour le dire moi qui ait été victime d’acharnement.».

«L’USMA a prôné la stabilité en ne recrutant que deux ou trois joueurs»

Poursuivant son analyse de la situation qui prête, selon lui à l’inquiétude, Bellaid nous dira : «Il n’y a qu’à faire le parallèle avec l’USMA qui a prôné la stabilité en ne recrutant que deux ou trois joueurs. La stabilité est le gage de toute réussite alors qu’au Mouloudia on a décidé de libérer plus douze éléments.».

«Fort d’un contrat FIFA, il est de mon droit d’exiger une indemnité»

A propos des exigences qu’il entend bien faire valoir, Habib dira sans détour avec la franchise qui le caractérise : «J’ai un contrat qui expire en 2015. Il est donc de mon droit d’exiger une indemnité». Le défenseur central du Mouloudia avait grandement participé dans le succès final en Coupe d’Algérie.