Belaïli endosse le rôle d’entraineur à Oran, la toile s’enflamme (vidéo)

Belaïli endosse le rôle d’entraineur à Oran, la toile s’enflamme (vidéo)

Youcef Belaïli est apparu dans une nouvelle vidéo publiée sur les réseaux sociaux. Mais cette fois ci, il ne s’agit pas de ses exhibitions techniques dans un match de quartier. Il a plutôt endossé le rôle d’entraineur des jeunes footballeurs de l’Association Radieuse.

Après s’être éclipsé pendant plusieurs semaines après avoir quitté l’AC Ajaccio avant même la fin de la saison écoulée, Youcef Belaïli a refait son apparition ces derniers jours dans des matchs de quartiers à Oran. Ses exhibitions techniques ont enflammé la toile sur les réseaux sociaux.

🟢 A LIRE AUSSI : Critiqué pour sa prise de poids, Belaïli répond à ses détracteurs

L’attaquant des Verts est apparu dans une nouvelle vidéo. Mais cette fois ci, il a endossé le rôle d’entraineur des jeunes footballeurs de l’Association Radieuse. « Vous devrez appliquer à la lettre les consignes de votre entraineur. Quand vous prenez la balle, vous devrez jouer vite avec vos coéquipiers. N’abusez pas dans la conservation de balle. C’est la meilleure façon pour améliorer votre jeu collectif ». Dira Belaïli aux jeunes footballeurs.

@mh..213 #pourtoi #belaili ♬ son original – 🇩🇿💚

Où va rebondir Belaïli ?

Selon un quotidien sportif algérien, l’enfant terrible du football algérien a révélé à ses proches qu’il a reçu deux propositions de l’étranger. L’une de la Turquie et l’autre du Koweït. Visiblement, sa côte a baissé en Europe en raison de ses déboires en France, au Stade Brestois et à l’AC Ajaccio.

Il faut dire que ses frasques à Brest et tout récemment à Ajaccio font que les clubs hésitent à l’engager, le clan Belaili le sait très bien. Au chômage depuis son départ controversé de l’AC Ajaccio fin avril dernier, où jouera Youcef Belaili la saison prochaine ? La question taraude l’esprit des amoureux de la sélection nationale. Idem pour le sélectionneur national Djamel Belmadi. Ce dernier, est impatient de voir son attaquant se caser dans un club, afin de préparer l’intersaison, et être fin prêt pour le prochain stage prévu en septembre.

Selon le même média, Youcef Belaili n’écarte pas l’hypothèse de signer dans une équipe du championnat national.  Néanmoins, pour signer en Algérie, l’Oranais ajoutera une clause dans son contrat stipulant que si un club étranger lui propose un contrat, il sera automatiquement libre de le rejoindre.

Une condition que le club algérien qui l’engagera devrait accepter, car il n’est pas sûr qu’il reçoive des offres de l’étranger, à moins qu’il ne brille à la CAN 2023 prévue en janvier prochain en Côte d’Ivoire. C’est la seule possibilité qui devrait lui permettre de décrocher un contrat à l’étranger.