Batna: une enveloppe financière pour réhabiliter les services des établissements hospitaliers

jeudi 6 décembre 2018 à 19:46
Source de l'article : Www.aps.dz

ALGER – Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui a annoncé, jeudi à Alger, l’affectation d’une enveloppe financière à la réhabilitation et le renouvellement des équipements des services des établissements hospitaliers de la wilaya de Batna, et ce en fonction des priorités définies par le conseil scientifique de ces établissements.

« Le ministère a affecté une enveloppe financière à la réhabilitation et le renouvellement des équipements des services des établissements hospitaliers de la wilaya de Batna et ce suivant les priorités définies par le conseil scientifique de ces établissements », a précisé le ministre en réponse aux préoccupations d’un député de la wilaya de Batna, qui s’articulent autour de l’insuffisance des établissements hospitaliers et le manque de médecins spécialistes au niveau de la wilaya, lors d’une plénière de l’Assemblée populaire nationale (APN) consacrée aux questions orales présidée par Mouad Bouchareb, président de l’Assemblée.

Evoquant les structures de santé au niveau de cette wilaya, le ministre a affirmé que « le ministère accorde un grand intérêt à ce parc et oeuvre à la mise en place d’une carte sanitaire pour la région, tout en se concentrant sur le volet des services, notamment les urgences médicales ».

A une question du député sur la réalisation d’un nouveau centre hospitalo-universitaire (CHU), l’actuel ne répondant plus aux normes, le premier responsable du secteur de la santé a souligné que cette question était « tributaire de la disponibilité des affectations financières », rappelant, par la même, que l’Etat accordait actuellement un intérêt particulier à l’achèvement des CHU des wilayas d’Ouargla et Bechar qui permettront, a-t-il dit, d’assurer une meilleure couverture sanitaire à ces deux régions ».



Pour ce qui est des nouveaux projets programmés à Batna, le ministre a annoncé que son secteur était en passe d’élaborer un décret exécutif sur l’autonomie financière et administrative de ses établissements hospitaliers tout en les dotant des moyens humains nécessaires.

Il a salué, dans ce sens,  » les opérations de greffe rénale et du foie menées régulièrement au niveau de l’EHU de Batna ».

Concernant le manque enregistré en matière de structures sanitaires mère et enfant outre l’absence des établissements spécialisés en maladies psychiatriques à Saida, le Pr. Hasbellaoui a rappelé que cette wilaya avait « bénéficié dernièrement de trois (03) hôpitaux et deux (02) polycliniques ».

Dans ce contexte, M. Hasbellaoui a fait état de plusieurs projets programmés, entre autres, la réalisation d’un hôpital spécialisé à la santé mère et enfant qui contribuera, ajoute-t-il, à « l’amélioration du niveau de couverture sociale et de la qualité de prestations ».

« Le ministère avait acquis 100 ambulances pour combler le manque enregistré dans les régions enclavées »,a-t-il fait savoir.

Pour ce qui est de la réalisation d’un centre de lutte contre le cancer à la même wilaya, le ministre a affirmé que la concrétisation de ce genre de projets était tributaire de certains conditions notamment la disponibilité des ressources humaines qualifiées dont la formation dure plusieurs années, mettant en avant, à cette occasion, le deuxième plan national de lutte contre le cancer (2019-2023) qui sera lancé par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,571 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5