Baraka évoque sa vidéo virale, célébrant la diversité des couleurs de peau en Algérie

Baraka évoque sa vidéo virale, célébrant la diversité des couleurs de peau en Algérie

Baraka Merzaia, la créatrice de contenu et chanteuse originaire d’Ain Salah, continue de faire parler d’elle, suscitant l’attention internationale suite à une récente vidéo virale. Alors que la question « Tu es algérienne et noire ? » persiste dans son quotidien, elle a récemment partagé une expérience marquante lors de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en Côte d’Ivoire, provoquant un buzz médiatique retentissant.

La dernière fois qu’on lui a posé, c’était au début de la CAN, en Côte d’Ivoire. Une expérience qu’elle a racontée dans une vidéo devenue rapidement virale sur Instagram. Brut l’a croisée, à Yamoussoukro, juste après un match. Baraka Merzaia a partagé son vécu, expliquant que cette question lui est fréquemment posée, que ce soit en Algérie, à Dubaï, en Europe, ou même en Côte d’Ivoire.

Elle exprime sa satisfaction à répondre à cette interrogation récurrente, considérant cela comme une opportunité de mettre en avant la superbe diversité de l’Algérie. Baraka ressent le besoin de partager des informations sur son pays avec ceux qui la questionnent, contribuant ainsi à élargir la compréhension de la richesse culturelle algérienne.

Sa participation à la CAN aux côtés de nombreux créateurs de contenu avait aussi pour objectif de présenter aux Algériens d’autres facettes des pays africains, une mission qu’elle a elle-même accomplie en publiant la vidéo devenue virale, contribuant ainsi au rayonnement international de son message.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Brut Afrique (@brut.afrique)

Baraka Merzaia : « Ils ne savaient pas qu’il y a des Algériens noirs »

Dans sa récente vidéo, Baraka Merzaia partage une expérience poignante survenue lors de la CAN en Côte d’Ivoire. Alors qu’elle se trouvait dans son hôtel, le personnel a refusé de la croire lorsqu’elle a affirmé être d’origine algérienne en raison de sa couleur de peau.

Elle a été exclue de la section réservée aux supporters algériens jusqu’à ce que d’autres compatriotes interviennent pour confirmer son identité. Baraka a failli manquer son repas en expliquant au personnel que la diversité de l’Algérie inclut également des citoyens au teint foncé, soulignant l’ignorance de certains quant à la variété ethnique et culturelle du pays.

Baraka Merzaia, à travers son expérience à la CAN en Côte d’Ivoire, a une fois de plus démontré sa détermination à briser les stéréotypes et à sensibiliser le public à la diversité algérienne. Son impact médiatique international souligne l’importance de ces récits personnels pour promouvoir la compréhension et l’acceptation des différentes identités au sein de la société.