Bachi: « c’est un haut gradé à la Gendarmerie qui a nommé Omar Ghrib à la tête du MCA »

samedi 20 avril 2019 à 19:37
Source de l'article : Lexpressiondz.com

«Aux dernières nouvelles que j’ai eues, c’est un haut gradé à la Gendarmerie nationale qui aurait décidé de nommer Omar Ghrib à la tête du MCA», a lancé l’ancien capitaine des Vert et Rouge.

Deux semaines après avoir annoncé sa désapprobation de la décision de la nomination d’Omar Ghrib à la tête du MC Alger, l’ancien capitaine du Vieux club algérois, Zoubir Bachi, est revenu sur sa nomination puis sur les raisons de sa destitution. Invité de l’émission «Football magazine» de la Chaîne 3 de la Radio nationale, Zoubir Bachi croit savoir que «selon les dernières informations que j’ai eues, c’est un haut gradé de la Gendarmerie nationale qui aurait demandé de nommer officiellement Omar Ghrib à la tête du MCA».

Bachi raconte: «J’ai été saisi par Kaci-Saïd, que je remercie au passage, pour prendre la responsabilité du Mouloudia, car lui, a été certainement au courant de ce qui se tramait dans les coulisses. C’est ainsi qu’il a préféré que l’équipe soit dirigée par ses propres enfants. Il a donc décidé de solliciter les deux ex-capitaines de l’équipe, Abdelouahab Zenir et moi-même», précise l’ex-international des Vert et Rouge. Bachi poursuit l’histoire du processus devant mener à sa nomination en tant que président en indiquant: «J’ai été reçu avec Kaci-Saïd par le P-DG de la Sonatrach.

Et lors de la réunion avec le président du conseil d’administration, je lui ai demandé combien était payé Kaci-Saïd. Il m’a répondu qu’il était payé 500 millions de centimes par mois. Alors je lui ai dit qu’il faut diviser ce chiffre par deux pour avoir mon salaire, car tout le monde sait que je ne suis pas venu au Mouloudia, mon club de toujours pour m’enrichir. De plus, poursuit Bachi, j’ai demandé également que dans mon contrat serait supprimé les primes de victoire pour le président et les membres du conseil d’administration.» Et c’est là, que la première «bombe» est lâchée par Bachi.

C’est la première fois qu’on entend qu’un président de club et des membres du bureau perçoivent des primes de victoire! Par la suite, il se déclare «surpris de voir que la veille de la signature de mon contrat, je suis sidéré d’entendre la nomination officielle de Omar Ghrib à la tête du club». Mais qui a décidé de la nomination de Ghrib alors que Bachi allait s’apprêter à signer son contrat? «A cette question, le P-DG de Sonatrach a précisé que la décision est venue d’en haut.» Et alors qui est ce décideur d’en haut? Et c’est là que la deuxième bombe vient de Bachi, sous réserve: «Aux dernières nouvelles que j’ai eues, c’est un haut gradé à la Gendarmerie nationale qui aurait décidé de nommer Omar Ghirb à la tête du MCA. Et je dis bien aurait décidé…» Affaire donc bien à suivre, d’autant que Bachi insiste: «Je me battrai bec et ongles pour que le Mouloudia revienne à ses enfants.

Je déplore cette injustice qui a avalisé un changement qui ne devait en aucun cas l’être. Je déplore particulièrement cette force occulte qui place des personnes insignifiantes à des postes très importants. Cette chaîne de télévision privée qui est devenue une vitrine pour la propagation de la médiocrité. Je ferai tout pour dénoncer cela car le Mouloudia d’Alger est un grand club. Il ne doit pas être remis entre les mains de personnes indignes», a-t-il conclu.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,197 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5