Avec la réintégration d’AL Ismaïly en LDC: La programmation du CSC chamboulée

mardi 12 février 2019 à 12:05
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Par 

Le 23 janvier dernier, Al Ismaïly a été disqualifié de la Ligue des champions après les incidents survenus lors du match contre le Club Africain, comptant pour la deuxième journée du Groupe «C».

Avec l’annulation en appel, dimanche dernier, de la disqualification du club égyptien, Al Ismaïly SC, de la Ligue des champions d’Afrique de football, le CS Constantine va connaître une perturbation dans sa programmation tout comme la Ligue de football professionnel. Pour bien comprendre la situation, il faut savoir d’abord que l’équipe égyptienne fait partie du groupe «C» de cette phase des poules de la Ligue des champions, en compagnie du CS Constantine, du Club Africain de Tunis ainsi que du TP Mazembe. Suite à la dernière programmation de la Confédération africaine de football (CAF), des matchs de la 4e journée de cette phase de poules, prévue aujourd’hui, le CS Constantine est exempté, car cette programmation a été faite avec la prise en compte de l’élimination des égyptiens.

Le 23 janvier dernier, Al Ismaïly a été disqualifiée de la Ligue des champions d’Afrique, après les incidents qui ont émaillé le match contre le Club Africain, comptant pour la deuxième journée, comme l’a si bien annoncé à ce moment-là la CAF. Le match entre Al Ismaïly (égypte) et le Club Africain (Tunisie), disputé le 18 janvier dernier en Egypte, avait été interrompu à la 84e minute par l’arbitre camerounais, Neant Alioum, en raison de jets de projectiles. Le jeu a été arrêté alors que la formation tunisienne menait au score (2-1) et n’a plus repris, après de longues minutes de palabres. «D’après ce qui a été vu, il n’y a pas eu d’envahissement de terrain et l’agression (ciblée) contre l’équipe adverse n’a pas été établie», a déclaré Nathalie Rabe, directrice de la communication de la CAF.

«Or, ce sont les deux conditions nécessaires pour déclarer l’équipe hôte perdante (du match) et éliminée de la compétition», a-t-elle précisé. Sur ce fondement, un jury d’appel a annulé dimanche l’élimination décidée par une commission chargée de l’organisation des compétitions interclubs. La sécurité dans les stades reste le principal défi de l’égypte, qui accueillera cet été l’édition 2019 de la coupe d’Afrique des nations (CAN-2019), qui se jouera pour la première fois à 24 équipes contre 16 auparavant. La CAF avait assuré, en début de semaine, que l’Egypte serait «prête», y compris en termes de sécurité, pour assurer l’organisation de la plus importante compétition sportive du continent. Ainsi, et avant la programmation des matchs en retard du groupe C, le CS Constantine occupe provisoirement la tête du classement, avec 6 points pour 2 matchs, en compagnie du TP Mazembe (6 pts-3 matchs).

Le Club Africain est 3e (3 pts-3 matchs), alors qu’Al Ismaïly est 4e (0 pt – 2 matchs). Aujourd’hui, il se trouve que le CS Constantine est programmé pour disputer son match de la 22e journée du championnat à 17h45 au stade Omar-Hamadi de Bologhine face au Paradou AC. Suite à la réhabilitation d’Al Ismaïly, le club constantinois et la Ligue de football professionnel attendent la nouvelle programmation du match du CSC contre cette formation égyptienne, pour une nouvelle programmation des matchs de championnat, prenant en compte ce match contre les Egyptiens, mais aussi celui des quarts de finale de la coupe d’Algérie, face au MC Oran. C’est, donc, un souci de trop pour la LFP pour la programmation et la révision du programme de travail du staff technique du club de l’antique Cirta, avec cette nouvelle donne.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,332 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5