Au-delà de 90 jours, les “migrants” algériens considérés indésirables en Sardaigne!

dimanche 24 juin 2018 à 23:16
Source de l'article : Echoroukonline.com

Les gardes-côtes de Sardaigne (Italie) ont annoncé avoir sauvé quinze (15) migrants algériens en état de déshydratation au large des côtes de l’île.

En parallèle, des politiques de Sardaigne sont montés au créneau, exigeant de leur gouvernement de mettre un terme au flux de migrants algériens, qui dépassé le délai de 90 jours, seront déclarés persona non grata.

Selon des sources locales, des gardes-côtes de Cagliari, capitale de la Sardaigne, ont secouru quinze (15) migrants algériens lors d’une opération effectuée en deux temps.

Ainsi, les autorités régionales de Sardaigne se sont indignées de la poursuite des flux migratoires provenant de l’Algérie pour l’Île sans que les autorités centrales de Rome n’interviennent pour résoudre le phénomène.

A cet effet, le gouvernement régional de Sardaigne a réclamé la tenue d’une réunion urgente avec le nouveau ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini pour décider des démarches à entreprendre en vue de freiner le flux des migrants algériens sur l’Île.

En outre, le gouvernement régional de Sardaigne a insisté à ce que le délai d’accueil accordé aux migrants clandestins algériens sur le sol de ladite île ne dépasse pas 90 jours.

Hassen Houicha / Traduit par: Moussa. K.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,196 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5