Attribution provisoire des licences 3G+ aux trois opérateurs de téléphonie mobile en Algérie

Attribution provisoire des licences 3G+ aux trois opérateurs de téléphonie mobile en Algérie

INATANIY TELECO ALGE ORAscoM TELECOM ALGERIE scam Telecom Groupe or.L’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) a procédé, lundi à Alger, à la déclaration des attributaires provisoires des licences 3G+ (3e génération), à savoir les trois opérateurs de téléphonie mobile opérant en Algérie.

Il s’agit par ordre d’attribution de licences provisoires pour l’exploitation de réseaux publics de télécommunications mobiles 3G, d’Algérie Télécom mobile (ATM, Mobilis), Watanya telecoms Algérie (WTA, Nedjma) et Orascom Télécom Algérie (OTA, Djezzy).

Les dossiers des offres, présentés par les trois opérateurs mobiles le 15 septembre dernier, ont été étudiés dans le fond par la commission de l’ARPT, qui a attribué les licences d’exploitation provisoire en attendant l’octroi définitif des licences d’exploitation.

La cérémonie s’est déroulée au Palais de la Culture en présence de la ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, Zohra Derdouri, et des premiers responsables des trois opérateurs.

Les trois opérateurs sont invités à se présenter au siège de l’ARPT dans la semaine qui suit cette attribution provisoire pour exercer leur choix en matière de déploiement dans les cinq années à venir et finaliser leurs cahiers des charges, a expliqué le président de la commission d’appel à la concurrence de l’ARPT, Salah Mahgoune.

La commercialisation de la 3G+ interviendra le mois de décembre de cette année, selon le calendrier prévu.

Pour ce qui est de l’appellation 3G+, M. Mahgoune a expliqué que la technologie de la 3G remonte à la fin des années 1990, alors que la 3G+ est la technologie utilisée actuellement dans les pays développés.