Attaf reçoit Sison, sous-secrétaire d’Etat US chargée des organisations internationales

Attaf reçoit Sison, sous-secrétaire d’Etat US chargée des organisations internationales

Le Ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ahmed Attaf, a reçu hier, le mardi 25 juillet 2023, au siège du ministère la Secrétaire d’État adjointe américaine chargée des organisations internationales, Michele Sison.

En effet, cette visite de travail en Algérie a été l’occasion pour les deux parties d’échanger sur des sujets cruciaux de coopération bilatérale et de dialogue stratégique entre l‘Algérie et les États-Unis d’Amérique.

Dès le début de la réunion, Michele Sison a tenu à exprimer “au nom du Secrétariat d’État et du Gouvernement américains, ses sincères condoléances à l’Algérie suite aux tragiques feux de forêt ayant récemment touché certaines wilayas du pays.”

Les entretiens entre les deux responsables ont principalement porté sur les perspectives de renforcement de la coordination entre les deux pays au sein des différentes organisations et instances internationales. En particulier, ils ont discuté du Conseil des droits de l’homme et du Conseil de sécurité de l’ONU, où une collaboration plus étroite est souhaitée.

Un autre point important abordé lors de cette rencontre était la présentation des priorités de la candidate américaine à la Cour internationale de justice, Sarah Cleveland, en prévision des élections prévues le 9 novembre prochain à l’ONU. Les deux parties ont eu l’opportunité de discuter de ce sujet crucial pour l’avenir de la justice internationale.

Échanges sur les développements régionaux et internationaux

En outre, en vue de la “prochaine” visite du Ministre Attaf à Washington, les deux délégations ont également échangé leurs vues sur les développements régionaux et internationaux. Ils ont particulièrement discuté des crises en Libye, au Mali, au Soudan et au Sahel, ainsi que des situations au Sahara occidental et en Palestine.

La Secrétaire d’État adjointe a exprimé la considération des États-Unis et leur soutien aux efforts consentis par l’Algérie pour instaurer la stabilité et le développement dans son environnement proche et sur le continent africain. Cette reconnaissance internationale des actions de l’Algérie est un pas important vers une coopération renforcée.

Enfin, les deux parties ont manifesté leur volonté politique de renforcer la concertation et la coordination entre les deux pays. Chaque fois que les conditions s’y prêtent, ils souhaitent contribuer aux solutions pacifiques et consensuelles, en activant le rôle de l’action multilatérale face aux défis internationaux inclusifs.