Arrêtés le 33e vendredi à Alger, les cinq militants du RAJ placés sous mandat de dépôt

Arrêtés dans des cafétérias à Alger après la manifestation du 33e vendredi, les cinq militants de l’Association RAJ (Rassemblement actions jeunesse) ont été placés, ce dimanche, en détention provisoire à la prison d’El Harrach par le juge du tribunal de Sidi M’hamed (Alger).

Les militants Hakim Addad, Djalal Mokrani, Ahmed Bouider, Kamel Ouldouali et Massinissa Aissous sont sont accusés d’incitation à attroupement et atteinte à la sécurité de l’État.