CoronaVirus en Algérie : Nombre de cas 454 et 29 décès

Arrêtée lors de la marche, une franco-algérienne placée sous mandat de dépôt

Yasmine Si Hadj Mohand, une franco-algérienne arrêtée lors de la marche du 53e vendredi du Hirak à Alger, a été placée, hier dimanche, en détention provisoire par le tribunal de Sidi M’hamed.

« Yasmine Si Hadj Mohand, une Franco-Algérienne (binationale) est le nom de la jeune femme qui a été arrêté vendredi 21 février et placée sous mandat de dépôt, dimanche 23 février, par le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger », a écrit le Comité national pour la libération des détenus (CNLD) sur sa page Facebook.

Selon la même source, Yasmine Si Hadj Mohand est ingénieur d’état en informatique qui réside en Bretagne (France). Elle est originaire d’iferhounene, une commune située à 70 km environ au sud-est de Tizi Ouzou.

« Son procès est programmé pour le dimanche 1 mars. Plus de détails et photo prochainement », a précisé la mime source.