Arrêt des usines du montage automobile

mardi 17 décembre 2019 à 17:15
Source de l'article : Algerie360.com

Les affaires de corruption liées à l’industrie du montage automobile, ont entrainé un arrêt brusque et total de l’activité.

En effet, L’activité d’assemblage de voitures en Algérie est complètement à l’arrêt faute de kits SKD/CKD. Seuls l’activité de l’après-vente, de maintenance et de pièce de rechange, les unités de montage qui est maintenue.

Dans une telle conjoncture ponctuée par des vagues d’arrestation des principaux acteurs dans l’industrie automobile, dont le premier responsable du secteur, qui est l’ex ministre de l’industrie Abdessalem Bouchouareb, qui est aujourd’hui en fuite et condamné par contumace à 20 ans de prison, les partenaires étrangers se montrent de plus en plus prudents, voir même réticents.

Cela est valable pour Volkswagen, KIA, Hyundai, Ival (Mazda et Fiat) et GM Trade, dont les patrons sont en prison, que pour les autres jusqu’à nouvel ordre, le compteur du projet de l’industrie automobile semble remis à zéro, selon le quotidien El Watan.

Par ailleurs, la faillite de ce secteur causé des pertes incommensurables au Trésor public. Plus de 11 000 milliards de centimes, selon les chiffres révélés lors du dernier procès qui a vu la condamnation de Mohamed Bairi d’Ival, de Hassan Arbaoui de KIA et d’Ahmed Mazouz de GM Trade.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
57 queries in 0,094 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5