Après la neutralisation de deux terroristes la semaine dernière: L’ANP arrête trois autres à Tamanrasset

Après la neutralisation de deux terroristes la semaine dernière: L’ANP arrête trois autres à Tamanrasset

Le même jour les forces de la Gendarmerie nationale ont appréhendé à Ghardaïa un terroriste activement recherché et réputé dangereux.

Agissant sur la base de renseignements, recoupés et vérifiés, les forces de l’Armée nationale populaire qui poursuivent la lutte contre le terrorisme ont arrêté hier trois terroristes à Tamanrasset.

Dans un communiqué du ministère de la Défense nationale qui confirme l’information, il est indiqué «grâce à l’exploitation efficiente de renseignements, un détachement de l’Armée nationale populaire a arrêté, hier à Silet, au niveau du secteur opérationnel de Tamanrasset, commandement de la 6e Région militaire trois terroristes». Le MDN précise que les trois criminels sont activement recherchés. Lors de cette même opération la même source souligne que les forces de l’ANP ont récupéré «un pistolet-mitrailleur de type Kalachnikov, un fusil semi-automatique de type Simonov, quatre chargeurs, ainsi qu’une importante quantité de munitions».

Les trois terroristes sont identifiés, selon le même communiqué comme étant A. Aissa, S. Mahmoude et J. Boudjmaâ.

Les forces de l’Armée nationale populaire qui mènent des opérations sans répit contre les résidus du terrorisme aussi bien aux frontières qu’au niveau des différents maquis où se cachent ces criminels note encore une fois sa ferme détermination à en finir avec ces criminels, à préserver la sécurité du territoire national, à protéger les frontières et surtout à répandre la paix dans le pays. C’est dans ce même cadre que la veille et lors d’une patrouille près de la bande frontalière sud, un détachement de l’Armée nationale populaire a découvert, selon toujours le ministère de la Défense nationale au niveau du secteur opérationnel de In Guezzam, toujours à la 6e Région militaire une importante cache d’armes et de munitions.

Les forces de l’ANP ont récupéré lors de cette opération «une mitrailleuse de calibre 12,7 mm, une mitrailleuse Fmpk, deux pistolets-mitrailleurs de type Kalachnikov, un fusil MAS-36, une grenade, sept chargeurs de munitions, ainsi qu’une importante quantité de munitions de différents calibres». Le MDN a conclu son communiqué en soulignant que «ces opérations continues menées aux frontières du pays, dénotent de la grande vigilance et la ferme détermination des unités de l’Armée nationale populaire à préserver la sécurité de l’Algérie et à protéger ses frontières nationales».

Rappelons qu’au courant de la semaine dernière, l’Armée nationale populaire avait lors d’une embuscade dressée au niveau de la zone d’Alma à Akbou dans la wilaya de Béjaïa abattu un terroriste qui répond au nom, L. Farid alias Abdelwahab Abou Yahia. Sur son corps l’ANP a récupéré un pistolet-mitrailleur de type Kalachnikov et une quantité de munitions. Le même jour, les forces de la Gendarmerie Nationale ont appréhendé à Ghardaïa commandement de la 4e Région militaire un terroriste activement recherché et réputé de dangereux ayant à son actif plusieurs crimes. Il s’agit du dénommé Z. Saïd qui a pris le maquis depuis 1993. L’ANP a dans le même contexte détruit 11 casemates et deux mines de confection artisanale à Batna et Tébessa au niveau du commandement de la 5e Région militaire.