Antar Yahia «On a arrêté Drogba, pourquoi pas Rooney ?»

Antar Yahia «On a arrêté Drogba, pourquoi pas Rooney ?»

Anthar.jpgLe défenseur de Bochum, Antar Yahia, nous a affirmé hier dans l’entretien qu’il nous a accordé qu’il ne sait toujours pas s’il sera titulaire ce week-end face à Mayence, vu que son équipe n’a pas perdu le moindre match en Bundesliga depuis le 16 décembre dernier.

Interrogé sur le phénomène Rooney, le buteur de Khartoum nous a affirmé qu’il faudra le surveiller comme le lait sur le feu car la moindre erreur sera payée cash.

«Perdre les duels l’énerve»

«Il faudra le surveiller comme le lait sur le feu»

D’abord, comment ça se passe avec Bochum et pour quand sera votre retour en Bundesliga ?

Dieu merci, ça se passe bien.

Je me sens très bien.

Ma blessure fait à présent partie du passé et je ne ressens plus aucune douleur.

Je travaille bien aux entraînements et j’attends que le coach me donne ma chance pour la saisir.

Pas plus tard qu’hier (NDLR : entretien réalisé hier après-midi), j’ai joué avec l’équipe réserve et je me suis très bien senti.

Vous avez donc fait un matchplein hier ?

Tout à fait. J’avais le choix entre m’entraîner normalement avec le reste du groupe ou jouer cette ren- contre avec l’équipe réserve, j’ai donc préféré jouer contre Mannheim et j’ai fait un match plein avec à la clé, une bonne prestation, même si nous avons perdu par lescore d’un but à zéro.

Peuton s’attendre à vous voir ce week-end face à Mayence ?

Franchement, je ne sais pas si je serai titulaire ou non contre le FSV Mayence ce week-end. Mon coach Heiko Herrlich s’est dit très content du fait que j’ai réintégré le groupe et l’équipe après la CAN que j’ai disputée avec l’équipe nationale, mais je ne peux pas être précis quant à la date de mon retour en tant que titulaire.

Avez-vous eu une discussion avec votre entraîneur à ce sujet ?

Tout à fait, j’ai discuté avec mon entraîneur qui m’a fait savoir que mon retour au sein du groupe se fera progressivement. Je dois donc faire preuve de patience et saisir ma chance dès que le coach me fera appel.

Toutefois, il est important de préciser que mon équipe n’a pas perdu depuis plusieurs semaines. On n’a pas perdu depuis six matchs. Notre dernière défaite en Bundesliga remonte à la 16 e jour- née, plus exactement depuis le 16 décembre dernier. C’est pour cette raison qu’il n’est pas évident de chambouler un groupe qui n’a pas essuyé de défaite depuis aussi long- temps.

L’Algérie affrontera l’Angleterre le 18 juin prochain.

Il y aura en face un joueur qui impressionne en ce moment en la personne de Wayne Rooney.

Votre avis sur cet attaquant ?

Je pense que Rooney n’est pas du tout un attaquant à présenter.

Il afait ses preuves et il fait partie des meilleurs attaquants du monde en ce moment.

Maintenant, pour nous les défenseurs, c’est toujours un grand challenge d’essayer de contrer des joueurs d e talent de sa trempe.

Donc, le 18 juin prochain, on essaiera de stopper Wayne Rooney comme on l’a fait avec d’autres grands attaquants, à l’image de Didier Drogba lors de la CAN.

Mais Fergusson a fait savoir ce matin qu’il était inadaptable après son doublé d’hier face au Milan? – Même si Rooney est un excellent attaquant, ça reste un joueur de football.

Maintenant, il est clair qu’il faudra se montrer super vigilant avec lui en faisant preuve d’une grosse solidari- té derrière. En fait, il faudra le surveiller comme on surveille lelait sur le feu car si on baisse la garde une seconde il peut vous asséner un coup fatal.

Il est important aussi de ne pas lui laisser des espaces car il me fait rappeler l’attaquant de Brême, Pizarro, que je connais bien et qui lui aussi profite du moindre espace vide qu’on lui laisse, aussi petit soit-il pour marquer un but.

Donc, il ne faut surtout pas baisser la garde.

Beaucoup disent que quand Rooney s’énerve, il perd de sa lucidité, qu’en pensez-vous ?

Et bien que ce soit avec Rooney ou avec d’autres attaquants, il est important de gagner les duels. Donc, comme tout avant-centre, quand il ne reçoit pas beaucoup de balles ou quand il perd ses duels, il s’énerve et il perd de sa lucidité.

C’est pour cette raison qu’il faut faire preuve d’une grande concen- tration et rester très concentrés. Mais, permettez-moi de vous préci- ser une chose…

Oui, bien sûr ?

En fait, je voulais juste préciser qu’avant de jouer contre l’Angleterre, nous avons un match très important contre la Slovénie qui reste une très grande équipe.

Amon avis, cette première rencontre sera déterminante pour la suite et il ne faudra surtout pas tomber dans le piège de sousestimer la Slovénie en faisant une fixation sur le deuxième match contre les Anglais.

C’est une Coupe du monde et j’estime que tous nos matchs seront difficiles.

A. H. A.