Anglais au primaire : “défi relevé par l’Etat”, affirme le ministre

Anglais au primaire : “défi relevé par l’Etat”, affirme le ministre

La rentrée scolaire est un rendez-vous important pour les élèves et leur parent, mais aussi pour les travailleurs du secteur de l’éducation. Cette année, la rentrée scolaire est marquée par plusieurs améliorations et changements, notamment la numérisation au niveau de plusieurs centaines d’écoles primaires mais aussi l’introduction de la langue anglaise à partir de la 3ème année primaire.

Selon le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, l’introduction de la langue anglaise dans le palier primaire (classe de 3e année) dès cette année scolaire 2022-2023, est un défi relevé par l’Etat pour permettre aux élèves d’apprendre cette langue universelle. Ce dernier a donné le coup d’envoi de cette année scolaire à partir de l’école primaire Lalla Fathma N’Soumer dans la wilaya de Djanet.

Il a indiqué que le secteur « a été au rendez-vous en mobilisant tous les moyens humains et matériels pour relever le défi de l’enseignement de la langue anglaise en 3è année primaire ».

Généralisation de l’enseignement de la langue anglaise pour les classes de 4ème et 5ème années primaires

Le ministre de l’éducation nationale n’a pas manqué d’assurer que « l’encadrement humain pour l’enseignement de cette langue universelle ainsi que les manuels scolaires ont été assurés au niveau de l’ensemble des établissements éducatifs du pays ».

Soulignant aussi que l’enseignement de cette langue allait être généralisée pour les classes de 4ème  et la 5ème année primaire, en faisant état de « l’organisation de sessions de formation au profit des enseignants de la langue anglaise en vue d’un perfectionnement continu du niveau de son enseignement ».

Pour conclure, le ministre a appelé les acteurs du secteur à conjuguer des efforts pour que le défi de l’enseignement de la langue anglaise, soit relevé, en particulier les enseignants en raison de leur proximité avec les élèves.