Amira Bouraoui condamnée à de la prison ferme dans une affaire de Anis Rahmani

Suivez-nous sur Viber et Google News

La militante Amira Bouraoui a été condamné à deux mois de prison ferme assortie d’une amende de 200.000 Da dans l’affaire de diffamation contre Anis Rahmani (en détention), patron du groupe Ennahar TV.

L’annonce a été faite ce soir par Amira Bouraoui lors de son passage sur la chaîne de télévision Awras TV. Selon elle, le verdict du procès a été prononcé en son absence.

Anis Rahmani a été arrêté, le 12 février , par des gendarmes. Il a ensuite été placé en garde à vue dans les locaux du groupement de gendarmerie nationale à Bab jdid (Alger) où il a passé la nuit de du 12 au 13 avant d’être présenté devant le procureur de la République de Bir Mourad Rais qui a transmis son dossier au juge d’instruction qui a ordonné son placement en détention provisoire.

Rédaction d’Algerie360