Ambassadeur de Grande-Bretagne : « 15.000 visas délivrés chaque année aux Algériens »

jeudi 22 février 2018 à 14:57
Source de l'article : Echoroukonline.com

L’ambassadeur de Grande-Bretagne en Algérie, Barry Lewin a déclaré que son pays était intéressé par la réalisation de partenariat avec l’Algérie, en particulier hors hydrocarbure, le soutien de l’apprentissage de l’anglais affirmant qu’il n’y a point de restrictions quant aux procédures d’octroi de visas aux Algériens.

L’ambassadeur du Royaume-Uni en Algérie a rappelé mercredi, lors d’une visite de courtoisie au siège de Echorouk, que les opportunités de coopération avec l’Algérie sont immenses, compte tenu de ses importantes richesse en énergies.

« Ma priorité depuis que j’ai pris mes fonctions il y a trois mois, c’était de renforcer le partenariat gagnant-gagnant entre les deux pays. J’ai pu constater que l’Algérie jouisse d’importantes énergies, notamment la jeunesse…Nous entretenons des relations avec votre pays qui a une grande expérience dans la lutte contre le terrorisme et joue un rôle crucial dans la stabilité de la région », a indiqué Barry Lewin, qui a révélé des perspectives de coopération en Algérie, entre autres le développement de l’économie algérienne hors hydrocarbures ainsi que les petites entreprises.

Pour ce qui est du climat d’investissement et la préoccupation sécuritaire, le diplomate britannique a tenu à s’exprimer en langue arabe : »Comme vous le savez, tout le monde cherche un climat propice à l’investissement, que les conditions de travail soient adoucies tout en prenant en considération la concurrence existante entre les pays désireux d’investir ici en Algérie. Quant au domaine pétrolier, l’action de la société British Petroleum (BP) se poursuit toujours et celle-ci reste un important partenaire de l’Algérie ».

Par ailleurs, le hôte de la rédaction de Echorouk a dit que 15.000 visas sont délivrés chaque année aux Algériens, niant toute restrictions en matière de traitement des demandes de visas pour le Grande-Bretagne.

En outre, il a tenu à préciser que l’attribution du visa est conditionnée par l’engagement du postulant de revenir à son pays d’origine, affirmant que les délais d’obtenir de rendez-vous pour le dépôt du dossier n’excède par à trois semaines, tandis que la réponse est notifiée en une semaine.

Le diplomate britannique s’est attardé longuement sur le souci des autorités de son pays quant à l’élargissement d’usage de la langue de Shakespeare (Anglais)  en Algérie, paraphrasant un responsable algérien: « L’Anglais est la langue du savoir et du monde ».

En outre, il a affirmé avoir ressenti chez la jeunesse algérienne une grande volonté d’apprendre l’anglais, ajoutant qu’il œuvrera à cet effet à y trouver des mécanismes adéquats.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,188 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5