Alors que les clubs sont en phase de préparation:Le championnat professionnel débutera après l’Aïd

Alors que les clubs sont en phase de préparation:Le championnat professionnel débutera après l’Aïd

championnat.JPGC’est une inter-saison très particulière que les clubs mais aussi les instances dirigeantes du football algérien sont en train ce vivre.

Alors que nous sommes aux abords du mois d’août, les premiers sont en pleine phase de préparation de la future saison mais aucun d’eux ne sait à quel moment celle-ci va débuter.

D’habitude, à une telle période, toutes les équipes sont fixées en matière de calendrier et savent quand et contre qui elles débuteront la compétition. Cette année, elles sont dans le flou et attendent des instances dirigeantes du football algérien qu’elles se prononcent sur la question.

Il faut dire que la discipline vit des moments très importants puisque nombre de ses clubs sont en phase de devenir professionnels.

C’est cette opération qui oblige lesdites instances dirigeantes à prendre tout leur temps pour parler de calendrier. Selon le communiqué de la réunion du 18 juillet du bureau fédéral de la Fédération algérienne de football, 14 des 16 clubs de la division 1 avaient déposé leur dossier relatif au professionnalisme alors qu’ils étaient 11 clubs de la division 2 à l’avoir fait.

L’opération est dans les normes puisque le délai de dépôt de ce dossier a été prorogé au 8 août. On peut, donc, croire que d’ici cette date les 16 clubs qui composent la division 1 auront déposé le fameux dossier, ce qui permettra à la FAF de lancer, officiellement, le premier championnat professionnel de football en Algérie.

Cela se fera au cours d’une réunion du bureau fédéral qui devrait avoir lieu le 10 ou le 11 août, soit après la date limite de dépôt des dossiers par les clubs.

A ce moment-là, le bureau fédéral pourra annoncer la liste des clubs qui ont été retenus, ceux dont le dossier est complet. A partir de là, il se pourrait que le FAF désigne un comité provisoire qui aura la charge de gérer le championnat professionnel, en attendant la mise en place d’une Ligue nationale du football professionnel. Elle pourrait, également, charger l’actuelle Ligue nationale de le faire, à titre provisoire bien entendu.

Si pour la division 1 cela devrait se dérouler sans trop de soucis, c’est en division 2 que les problèmes peuvent surgir. Il est fort probable que beaucoup de clubs de ce championnat ne franchiront pas le pas vers le professionnalisme. Quid alors de ceux qui l’ont fait, les onze par exemple qui avaient déposé leur dossier à la date du 18 juillet, selon le communiqué du bureau fédéral ?

C’est ce dernier qui devra se prononcer sur le devenir de ce championnat dont on sait qu’il se joue en trois groupes de 14 clubs chacun.

D’autre part, il est un problème posé par la MO Béjaïa sanctionné sur le plan sportif par une relégation en division Interrégions mais qui est l’un des onze clubs à avoir déposé son dossier du professionnalisme. Dès la fin de la saison écoulée, ses dirigeants avaient déposé un recours auprès

de la FAF en vue d’un repêchage. La fédération ne s’est pas encore prononcée sur la question puisqu’elle était prise par le suivi de l’équipe nationale en Coupe du monde. Elle devrait le faire lors de la réunion du bureau fédéral du 10 ou du 11 août.

Toujours est-il que la ligue nationale continue à activer et à recevoir les clubs pour le dépôt de leur dossier d’engagement de la future saison et pour celui des demandes de licences de leurs joueurs, anciens et nouveaux.

Cette opération devait s’achever le 15 juillet mais la ligue nationale a décidé de la proroger au 12 septembre.

C’est ce jour là que les locaux de la ligue nationale devraient connaître la grande affluence avec les retardataires, ceux qui obtiennent la signature d’un joueur à la dernière minute.

Cependant, comme le démarrage des différentes compétitions est prévu bien après l’Aïd El Fitr, aux environs de la deuxième quinzaine de septembre, voire après le 20 septembre, il se pourrait que la ligue nationale recule encore cette date limite de quelques jours.

En tout cas, cela va obliger les entraîneurs à prévoir un très long programme de préparation à leurs clubs notamment par la multiplication des matches amicaux. Une situation imposée par la mise en place du professionnalisme, la fédération voulant se donner le temps de le faire et éviter tout excès de précipitation qui serait assimilé à du bricolage.

A. A.