Alors que 500 investissements sont en cours d’implantation Constantine sans directeur de l’industrie depuis 4 mois

Alors que 500 investissements sont en cours d’implantation Constantine sans directeur de l’industrie depuis 4 mois

foncier-841816-679x417_845317_679x417.JPGLa wilaya de Constantine est sans directeur de l’industrie depuis le mois d’avril dernier. Le secteur de l’investissement dans la wilaya est au point mort, aucun projet n’a été accordé ou signé en 2013.

Le poste est toujours vacant et l’ex -directeur nommé en début d’année a été remercié. Depuis, 2 directeurs intérimaires ont été installés mais n’ont été affectés au poste juste pour un mois. Le dernier vient également de prendre un long congé de maladie.

La raison pour laquelle l’intérimaire en charge du dossier du CALPIREF quitte la direction sans préavis, reste tout à fait flou. L’intérimaire en question avait été désigné au poste le 7 avril dernier, alors que le directeur en poste avait pris un congé juste une journée après la visite du ministre de la tutelle Cherif Rahmani.

Une visite d’inspection qui a eu lieu, rappelle-t-on, le 6 avril pour l’usine de l’ENMTP de Aïn Smara. Toutefois, rien n’a filtré sur une appréciation du ministre à propos des démarches de la PME .

Par ailleurs, la commission de localisation de terrain et la promotion de l’investissement et la régularisation du foncier de Constantine avait enregistré depuis son installation en 2011 environ 1000 dossiers d’investissement, dont 500 ont été examinés pour obtenir ensuite la décision favorable.

Selon une source proche du dossier Calpiref, 200 investissements ont été affectés, c’est-à-dire ayant bénéficié d’une implantation dans les trois zones nouvelles, à savoir, la nouvelle ville de Ali Mendjeli, et Aïn Abid. Les autres dossiers bien que validés se retrouvent ainsi gelés et les bénéficiaires commencent à s’inquiéter.

M.E.H.