Alimentation en eau potable à El-Tarf : Réhabilitation de plus de 130 km linéaires de canalisations

Alimentation en eau potable à El-Tarf : Réhabilitation de plus de 130 km linéaires de canalisations

Une série de travaux de rénovation de modernisation et de réhabilitation de réseaux d’alimentation en eau potable (AEP), sur un linéaire de 133 km avec la mise à niveau de cinq (5) stations de pompage, a été concrétisée durant l’exercice 2017 dans la wilaya d’El-Tarf, a-t-on appris jeudi auprès des services de la direction des ressources en eau (DRE). Selon les mêmes services, ces opérations de réhabilitation et de mise à niveau ont porté sur le transfert d’un linéaire de canalisations de 61 km vers la localité de Bouhadjar à partir du barrage de Cheffia et de quatre (04) stations de pompage. En plus de la ville d’El-Kala qui a bénéficié d’un transfert à partir de la batterie de forages Bordj Ali Bey, sur un linéaire de 12 km et d’un autre à partir du barrage Mexa sur 2,1 km, la localité d’El-Tarf a également été touchée par ce type de transfert à partir des batteries de forages sur un linéaire de 20 Km et un autre depuis Mexa sur trois (3) kilomètres. Les travaux de réhabilitation ont en outre ciblé onze (11) autres kilomètres de conduites de refoulement localisées dans la commune de Chihani, Bougous, Besbes, Zerizer et Boutheldja, a-t-on signalé, faisant état également du transfert de 24 km de conduites situées dans la zone sud ouest de Dréan et Besbes. S’inscrivant dans le cadre du renforcement de l’AEP dans les différentes localités de la wilaya qui enregistrent des perturbations dans leur desserte, situation qui s’accentue notamment pendant la saison des grosses chaleurs, ces opérations visent également, a-t-on soutenu, « la lutte contre les déperditions de l’eau potable ainsi que les fuites au niveau des systèmes d’alimentation en eau potable ». Les efforts déployés, dans ce sens, ont permis la mise en exploitation d’un linéaire de 212 km couvrant neuf chefs-lieux de communes, a relevé la même source, signalant que d’autres travaux ciblant des réseaux de distribution, sur un linéaire de 185 km couvrant quatre communes ainsi que deux autres agglomérations secondaires « sont en cours de réalisation ». Pas moins de 165 autres km du réseau d’alimentation sont en voie d’attribution dans le cadre du renforcement de la distribution en eau potable d’une dizaine de communes et trois autres agglomérations secondaires en sus de la programmation pour étude de 105 autres kilomètres. La même source a, par ailleurs, fait état de l’augmentation des capacités de stockage de la wilaya. Sur 30 réservoirs, totalisant un volume de 22 600 m3 à travers la wilaya, 19 ayant un volume de 14 500 ont été achevés parmi lesquels 9 400 sont en exploitation, a affirmé la même source, rappelant que le volume mobilisé durant les dix dernières années est estimé à 97 051 m3/J, dont 54 303 m3/J est en exploitation et 42 758 m3/J est en cours.