Ali Yahia Abdennour : « La mission du panel est de répondre aux exigences du haut commandement militaire »

mercredi 21 août 2019 à 19:48
Source de l'article : Algerie360.com

Dans un entretien accordé au quotidien Liberté, l’avocat et militant des droits humains, Ali Yahia Abdennour, est revenu sur sa rencontre avec les membres du panel de dialogue présidé par Karim Younes.

Interrogé sur ces discussions avec les membres panel, l’avocat a estimé que  » la mission du panel est de ramener, tout au moins, une partie de la société à accepter une élection présidentielle dans les meilleurs délais (…) En résumé, la mission du panel, en mettant la pression pour aboutir à une élection présidentielle aussi rapidement, n’a qu’un seul but : diviser et casser le hirak. Je leur ai demandé s’ils étaient d’accord avec tous ceux qui militent pour créer les conditions nécessaires pour la satisfaction des principales revendications de la rue »

La première mission du panel du dialogue est, selon lui, de « répondre aux exigences du haut commandement militaire qui veut une élection présidentielle dans les meilleurs délais. Mais face au refus des citoyens, la situation se complique pour eux. »

« Ils ont mis en place ce panel pour tenter la réalisation de ce projet d’élection présidentielle. D’ailleurs, ils disent qu’une partie de la population a adhéré à cette initiative. Ils disent aussi que sans cette élection, ce sera le chaos », a-t-il expliqué.

Abordant la sujet de la prochaine élection présidentielle, Me Ali Yahia, a indiqué « Certains disent que c’est la solution. Mais avec la Constitution actuelle, quelle que soit la nature du futur président, il sera dans l’obligation d’appliquer une Constitution qui est, elle-même, le problème. Notre loi fondamentale a été triturée plusieurs fois au profit du président qui s’était octroyé tous les pouvoirs. »

« Sans une révision en profondeur de ce texte, nous aurons demain un président qui jouira de tous les pouvoirs, donc nous aurons finalement un dictateur, un potentat. Donc, ceux qui appellent à la mise sur pied d’une Constituante ont raison. Car ses membres seront élus par le peuple souverain et ils n’appliqueront que les décisions du peuple souverain, a-t-il ajouté.

Massin.A

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
61 queries in 0,204 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5