Un Algérien enterré par erreur en France

Un Algérien enterré par erreur en France

L’avocat de la famille du défunt va saisir la justice.

Un Algérien, Rabah Ali Ani, âgé de 70 ans et vivant seul en France, est décédé le 2 décembre dernier dans son appartement, victime d’insuffisance respiratoire, cependant, son corps a été sorti, par erreur, de la morgue pour être enterré à la place d’un autre, rapporte ce vendredi le site La Provence.

Selon ce média, la famille du défunt ne sera prévenue de ce décès brutal que plusieurs semaines plus tard. “On ne s’était pas inquiétés. Il lui arrivait de ne pas donner de nouvelles pendant un mois”, raconte un neveu de la victime, ajoutant que ses “parents étaient partis en Algérie enterrer un proche.”

Alors qu’il assistait au lavage rituel du corps par un imam, l’un des frères de Rabah Ali Ani se rend compte qu’il ne s’agit pas de son frère. “Après quelques recherches, ils nous ont tout simplement avoué qu’il avait été sorti du frigo par erreur et enterré à la place de quelqu’un d’autre au carré musulman de Saint-Pierre. On a tous pris une gifle”, déclare Mohamed, neveu du défunt.

“On l’a confondu avec le beau-frère de ma mère qui venait de mourir d’un cancer”, poursuit le neveu de Rabah Ali Ani. Ce dernier sera, selon la même source, déterré et rapatrié en Algérie.