Session Hadj-2009 : 21 pèlerins algériens décédés

mercredi 23 décembre 2009 à 17:06
Source de l'article :

Le Dr Abdelkader Guennar, chef de la mission médicale algérienne, l’a affirmé, hier, en marge du briefing sur la grippe porcine tenu au ministère de la Santé et de la Réforme hospitalière.

Indiquant que c’est la délégation algérienne sur place qui a fait part de ce chiffre, il a précisé que parmi ces décès il y a deux émigrés qui résidaient en France et un retardataire venu initialement pour la Omra.

Malgré les commissions de wilayas mises en place par la tutelle et les différents services de suivi médical mis à la disposition des pèlerins, il a été enregistré environ une dizaine de cas ayant échappé au contrôle. Certains présentaient des troubles psychiques alors que d’autres souffraient d’autres maladies chroniques.

Le Dr Guennar a précisé également : «On a même rapatrié deux personnes avant le début du pèlerinage.»
Ce chiffre est nettement inférieur à celui enregistré durant la précédente saison estimé à 36 décès. Ce qui, selon lui, renseigne sur la bonne prise en charge sanitaire des hadjis algériens.

A la lumière de ces informations fournies par le ministère de la Santé, il soulignera que le rapport d’évaluation de cette session du hadj-2009 sera bientôt élaboré et suivi par une enquête sanitaire qui traitera minutieusement ce dossier.
Concernant la prise en charge des pèlerins, il précisera que l’équipe médicale qui a accompagné ces pèlerins durant leur séjour avec pour mission la détection précoce des premiers symptômes de la grippe porcine, a fait tout le nécessaire pour sauver le maximum de personnes à grands risques.

5 000 pèlerins ont été traités par l’«Oseltamivir», un médicament contre la grippe porcine, précisant que près de 40 000 unités ont été utilisées, sans compter les solutions et gels hydroalcooliques permettant la désinfection des mains pour la lutte contre cette pandémie grippale.

Pour lever toute ambiguïté concernant ce médicament, le Dr Guennar a tenu à préciser la différence qui existe entre le Tamiflu et l’ Oseltamivir. «Tamiflu est le nom de la société de production de ce médicament, l’Oseltamivir n’est pas un vaccin mais plutôt un médicament antiviral.

D’ailleurs, ce médicament recommandé par l’OMS pour la prévention et le traitement contre le virus A- H1/ N1, sera disponible et remis gratuitement au cours de la semaine prochaine dans des officines à l’échelle nationale aux personnes présentant un syndrome grippal et devant le justifier par une ordonnance», a-t-il affirmé.

Concernant les dispositions préventives, l’Algérie a offert 100 masques pour chaque hadji et des produits pour assainir les mains. Tous les hadjis ont été vaccinés contre la grippe saisonnière avant le départ à La Mecque, dont la première vague a embarqué le 2 novembre.

Il faut souligner également que les soins ont été améliorés cette année du fait que la délégation médicale qui a accompagné les pèlerins a été fortement renforcée.

S.L.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
48 queries in 7,480 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5