Salon des véhicules industriels et utilitaires

lundi 7 décembre 2009 à 2:34
Source de l'article :

982-01.jpgUne clôture et des regrets
Cette édition du Salon des poids lourds d’Alger s’est caractérisée par le lancement de plusieurs nouveaux produits.

La 3e édition du Salon international des véhicules utilitaires et industriels a pris fin, hier, à la Safex, aux Pins maritimes (Alger). Cette manifestation qui a regroupé plus d’une quarantaine d’exposants entre firmes européennes et asiatiques n’a pas tenu toutes ses promesses, selon les révélations de beaucoup de participants. « Décembre n’est certainement pas le meilleur mois pour organiser une manifestation économique des véhicules poids lourds », révèle un exposant, ajoutant que l’affluence que ce soit des professionnels ou du grand public, n’était pas au rendez-vous pour cette édition. « Cela est lié à l’instauration de la nouvelle taxe sur les véhicules poids lourds et les engins qui a lourdement pénalisé les potentiels acheteurs ainsi que le crédit documentaire qui nous a sanctionnés beaucoup », se désole un exposant.

Ce dernier souhaite que la prochaine édition du SIVI se tienne au printemps. « Au moins, il fera beau et nous aurons du monde au niveau de notre stand », argumente cet exposant. Quoi qu’il en soit, cette édition du Salon des poids lourds d’Alger s’est caractérisée par le lancement de plusieurs nouveaux produits à l’instar du camion tout-terrain Zetros, du HD 270 de chez Hyundai Motor, du nouveau bus Isuzu par Elsecom ainsi que le nouveau tracteur DAF. Pierre Labbé, directeur général de Diamal, est revenu, hier, sur les trois marques présentes au Salon d’Alger, à savoir DAF, Isuzu Camions et Dong Feng. Il dira qu’avec cette gamme complète, le groupe CFAO « ambitionne de procurer une offre commerciale unique et complémentaire, tant en termes de produits, de service que de prix », selon le DG de Diamal. Le développement, ajoute Pierre Labbé, s’articule autour du développement d’une offre compétitive qui permette d’intégrer au maximum le tissu industriel national.

C’est le cas avec les bennes tasseuses El Aiz ou les produits de la société Legras fabriqués en Algérie. Le deuxième point, selon notre interlocuteur, réside dans la formation commerciale, technico commerciale et service après-vente de qualité. Pour cela, quatre plateformes régionales (Alger, Oran, Hasi Messaoud et Constantine) devront fonctionner avec le même concept, à savoir des produits du meilleur prix ainsi qu’un service après-vente de qualité. La plateforme d’Oran, qui comprend entre 5000 à 10 000 m2, sera ouverte début février 2010. Pierre Labbé a abordé l’offre « Diamal Entreprise », une nouvelle formule qui vient de voir le jour à l’occasion de ce salon. Cette formule possède les avantages d’un financement sous forme de location longue durée, de la récupération intégrale de la TVA ainsi que la déductibilité intégrale des charges.

Prenant la parole, le directeur général d’Asian Hall, France Ducreux, dira que Dong Feng est la porte d’entrée pour beaucoup de véhicules et que les commerçants et les gros entrepreneurs auront le choix entre le mini-pick-up et le camion 6×4 de 10 tonnes. Ce responsable mettra à la disposition des journalistes un camion de 1.3 tonnes de charge pour des essais ainsi qu’un autre de gros tonnage pour ceux détenteurs de permis poids lourds.

Par Nadir Kerri

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
48 queries in 5,671 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5