Night Bus sur les canaux ENTV : Nouvelle station de la rentrée cathodique

Saturday 24 August 2013 à 21:56
Source de l'article : Reporters.dz

night bus.jpgNight Bus, c’est le titre de la prochaine émission entièrement consacrée à la promotion de la culture et du patrimoine sous toutes ses formes que diffusera la télévision nationale sur ses trois canaux à partir de la fin du mois d’octobre prochain.

Présenté jeudi dernier à la presse, les initiateurs du projet soulignent que bien plus qu’un simple programme destiné aux artistes et à leur travail, Night Bus se distingue par son concept totalement inédit. Imaginé et réalisé par
Abdelkrim Sekkar, l’idée a immédiatement été acceptée par la télévision, indique le réalisateur, mais si elle a pu voir le jour, c’est grâce à la collaboration de l’Etablissement de transport urbain et suburbain d’Alger (Etusa), qui n’a pas hésité à mettre à la disposition de l’émission un véritable bus de transport urbain aménagé pour l’occasion par l’artiste peintre et galeriste, Zola Djenane. Partagé en deux espaces, le plus grand à l’avant du bus, il permet d’accueillir les intervenants de l’émission rencontrés « par hasard » aux arrêts de bus de leurs quartiers. Décoré comme un salon à l’ambiance conviviale, il permet d’engager des discussions entre les invités sur des thématiques choisies pour chaque numéro en rapport avec la société ou la vie culturelle du moment. Le deuxième espace, quant à lui, est beaucoup plus intime. Situé à l’arrière du bus, il est consacré aux interviews des invités.
Nécessitant plus de huit mois de préparation, de repérage et de sélection des intervenants, les premiers épisodes de la saison de lancement ont été tournés au début de l’été dans la ville de Constantine. Prévue en tout pour une trentaine d’émissions, la deuxième escale à Alger est actuellement en cours de tournage, avant de se déplacer à Oran en septembre. Emission aux multiples facettes, le but recherché, confie
Abdelkrim Sekkar, est, en plus de présenter des talents, connus ou pas dans des domaines variés, mais qui par leur travail et leur présence permettent l’animation des villes, il citera parmi les artistes déjà invités les groupes de musique Freeklane, Djmawi Africa, Diwane El Bahdja, ou encore l’écrivaine Anya Mérimèche, l’artiste aquarelliste Nadia Sebkhi et bien d’autres encore. Mais l’objectif de l’émission est aussi de mettre en avant les qualités, l’histoire et l’architecture des villes visitées, un moyen de faire en sorte que les habitants prennent conscience que leur espace commun pourrait facilement s’améliorer. A ce propos, et à titre d’exemple, M. Sekkar déclare : « Nous devrons admettre que nos villes et plus particulièrement certains quartiers sont sales, et naturellement, le touriste ou même le visiteur d’une autre région de la même ville n’a pas envie de s’y attarder. »
Par ailleurs, un des autres buts de l’émission, soulignent ses initiateurs, est de « faire en sorte de récréer la vie culturelle nocturne, disparue depuis trop longtemps de nos villes ». Le titre est d’ailleurs inspiré par l’organisation des transports de la ville de Londres. Partagés en fuseaux horaires, les bus de nuit sont devenus synonymes de vie et d’activité culturelle nocturnes, malheureusement marginales en Algérie. Mais c’est l’image du bus, lien entre les quartiers et point commun de tous les
Algériens qu’a souhaité réutiliser M. Sekkar. Et déjà, il nous confiera que pour les prochaines saisons, ce sont les villes du Sud qui seront mises en avant.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
105 queries in 6.531 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5