La Russie propose son expertise dans la restauration du vieux bâti

Friday 17 November 2017 à 18:17
Source de l'article : Maghrebemergent.info

En Algérie un vaste programme de réhabilitation touche les villes d’Alger, d’Oran, de Constantine et d’Annaba ainsi que des villes du Sud.

Après les Français, les Espagnoles et les Turcs, c’est au tour des Russes d’exporter vers l’Algérie leur expérience dans le domaine de la réhabilitation du vieux bâti.

C’est depuis Moscou où il a inspecté un grand projet de rénovation en fin de semaine que le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a déclaré qu’il a pu prendre connaissance de cette réalité qui consiste à réhabiliter des espaces totalisant une surface de plus de 100 hectares, autrefois occupés par des usines abandonnées, pour y construire des logements, des bâtiments publics et espaces de loisirs.

Temmar avoue qu’il peut éventuellement s’inspirer de l’expérience russe dans ce méga projet, d’autant plus que l’équivalant va être lancé en Algérie.

D’ailleurs, les échanges d’idées et d’expérience entre les délégations des deux pays ont tourné autour de sujets liés à l’urbanisme, en particulier l’aménagement urbain, le traitement du vieux bâti et l’extension de la ville.

La partie algérienne a également pris connaissance de l’expérience russe en matière de “lancement et management des projets, des techniques de construction, et la prévention contre les catastrophes naturelles, notamment les séismes, sachant que les deux pays sont tous deux confrontés à ce phénomène naturel.

C’est la première réunion du groupe de travail des cadres du secteur de l’habitat des deux pays en présence du ministre russe Mikhail Men. Cette collaboration va se poursuivre en 2018 après avoir défini un programme de travail qui va permettre aux partenaires de différents organismes de mettre en œuvre les projets arrêtés.

La prochaine réunion, la 2ème, du groupe de travail algéro-russe, se tiendra en Algérie en vue de permettre aux équipes de travail respectives d’avancer dans la mise en œuvre des projets. Il a fallu patienter 50 ans après l’indépendance pour que la réhabilitation commence à se concrétiser.

De nombreuses villes s’offrent un lifting et plusieurs édifices qui ont un passé à préserver ont fait l’objet d’un plan de sauvegarde. Quelques-uns des plus beaux patrimoines immobiliers du monde avaient été délaissés et soumis aux aléas du temps. Datant de l’époque coloniale et même de périodes antérieures, l’immobilier à valeur historique fait, en Algérie, l’objet d’une vaste opération de réhabilitation. Le plan concerne les communes d’Alger, d’Oran, de Constantine et d’Annaba ainsi que des villes du Sud.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
66 queries in 4.280 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5