Les commissions chargées des dossiers allocations familiales, mutuelles et retraites installées

mardi 29 décembre 2009 à 23:41
Source de l'article :

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tayeb Louh, a procédé hier à l’installation des trois groupes de travail issus de la dernière tripartite, chargés des dossiers allocations familiales, mutuelles et retraites.

La commission chargée du dossier des mutuelles aura pour mission de présenter des propositions renforçant la législation des mutuelles et ce, conformément aux réformes entamées dans le secteur de la sécurité sociale.

Pour le ministre, ce dossier est très important dans la mesure où il prendra en charge les assurés sociaux et les retraités, surtout sur le plan social et de la santé. Sachons qu’actuellement les retraités ne bénéficient pas de mutuelle.

La commission qui devrait également étudier l’éventuelle mise sous une double tutelle des mutuelles devrait présenter les résultats de ses travaux avant le début du mois d’avril prochain.

Ce dossier sera soumis à une tripartite qui devrait avoir lieu en avril prochain. Evoquant la sécurité sociale, Tayeb Louh a affirmé qu’«en 2010 on devrait trouver d’autres moyens de financement de la sécurité sociale outre les cotisations des travailleurs».

Quant à la deuxième commission chargée de la retraite, elle a un délai de deux mois pour remettre les conclusions de ses travaux. Elle ne doit pas dépasser la date du 28 février.

Ce groupe de travail est chargé de proposer un projet de texte de loi permettant l’annulation du dispositif de 1997 et la préservation de l’ancien système de retraite basé sur la solidarité.

tri_301209.jpg«Il est inconcevable qu’un employé exerçant dans une entreprise durant une trentaine d’années parte en retraite pour qu’il soit récupéré par une autre entreprise surtout étrangère.» L’annulation du dispositif de 1997, qui est adopté dans une situation particulière, est un obstacle face au départ de nos cadres et de nos employés.

Cette décision est conforme aux instructions du président de la République stipulant la revalorisation des cadres contribuant au développement économique et social du pays», a indiqué le ministre.

La dernière commission aura tout une année pour finaliser le dossier des allocations familiales. Ce groupe est censé étudier les conséquences du payement des allocations familiales par les employeurs et par l’Etat. «Il est impossible et insensé d’imposer, actuellement, le payement des allocations familiales aux employeurs au moment où l’Etat adopte une stratégie pour encourager l’investissement et la création d’emplois», a expliqué le ministre.

Par ailleurs, le ministre du Travail a évoqué la reconduction du pacte social et économique dont le mandat expirera en octobre 2010. Il a souligné que «dans notre politique économique, nous privilégions la dimension sociale de manière à encourager la production nationale pour bâtir une économie diversifiée hors hydrocarbures. Sachons que la lutte contre le chômage ne se fait pas à travers l’importation des produits mais par la création des PMI et des PME».

F. A.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
49 queries in 4,896 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5